☰ Menu eFinancialCareers

L’équipe Ghost de l’EDHEC

Arrivés en 7ème position lors du jeu de trading, les Ghost de l’Edhec ont ainsi fait partie des chanceux invités à la semaine Découverte Insight Week chez Bank of America Merrill Lynch à Londres en avril.

Mathieu Alberto, Agnès Berthelé, Andrea Gredy, Lucas Le Gleut, Margaux Lherron Desnos suivent tous une formation dans le cadre de la filière Financial Economics à l’Edhec. La date d’obtention de leur diplôme est fixée à 2012, un MSC en Capital Markets pour la plupart d’entre eux. Ils ont répondu collectivement à nos questions.

Parlez-nous de la stratégie adoptée lors de l’épreuve de trading ?

Notre stratégie a été très largement basée sur les grands principes de l’analyse technique ainsi que sur une prise de risque rigoureusement contrôlée, ce qui a été la clef du succès. En effet, les marchés ont traversé à ce moment-là une phase marquée par une très forte volatilité.

Quel était le sujet de votre étude de cas, et pourquoi pensez-vous que vous avez réussi à convaincre le jury ?

L’étude de cas portait essentiellement sur le marché des matières premières. Les commodities suscuite un intérêt croissant de la part des grandes banques d’investissement en raison des perspectives de croissance rapide de grands pays émergents, croissance qui pèse sur les prix des matières premières.

Nous pensons que la raison principale pour laquelle notre dossier a été retenu repose sur le point de vue original que nous avons adopté depuis le début. Nous avons d’emblée éliminé les idées d’investissement les plus courantes, comme le cuivre ou le pétrole. Ceci dit, nous nous sommes tout de même prononcés en faveur d’une prise de position sur l’or, bien qu’uniquement dans une perspective de couverture du portefeuille. Nous avons fait preuve d’originalité et d’audace par exemple en attirant l’attention sur des contrats de types futures sur l’uranium ou encore sur des ETF détenant des terres rares sous forme physique (des métaux rares recherchés dans l’industrie en raison de leurs propriétés physiques). Ces choix d’investissement nous ont distingués.

Quels sont les défis que vous avez rencontrés au sein l’étude au moment du cas d’étude et comment les avez-vous relevé ?

Nous avons rencontré quelques difficultés, il est vrai. En effet, nos niveaux de connaissance de la finance étant divers, le plus dur a été d’être rapide sans pour autant perdre personne en cours de route. Cela a été fait avec plus ou moins de réussite. De surcroît, la répartition du travail posait problème dans la mesure où nous n’avions pas tous les mêmes méthodes de travail, chacun avançait à son rythme. Enfin, nous ne nous connaissions pas tous assez bien pour pouvoir oser nous dire vraiment les choses.

Comment avez-vous trouvé la semaine one-week insight chez Bank of America Merrill Lynch à Londres ? Qu’en avez-vous appris ?

Cette semaine a vraiment été une expérience incroyable. Nous avons eu l’opportunité de voir de l’intérieur la manière dont la plus grande banque du monde opère, la vitesse à laquelle les marchés de capitaux et la finance à l’échelle globale évoluent.

Depuis le siège londonien, nous avons pu nous familiariser avec les différentes divisions de la banque, grâce aux différentes interventions de cadres éminents présentant leur division, leur travail quotidien, les défis à relever à l’avenir dans leur domaine d’activité respectif.

Nous avons également eu la chance de pouvoir participer à des ateliers visant à évaluer et à améliorer nos aptitudes à la communication et à nous préparer à postuler à des summer internships l’année prochaine.

Enfin, nous avons eu de nombreuses opportunités d’étendre notre réseau. Un élément primordial dans ce secteur et plus encore dans la sphère anglo-saxonne. Tout était fait pour que nous puissions poser autant de questions que possible. Bank of America Merrill Lynch a vraiment parfaitement orchestré l’évènement, la semaine se terminant par la présentation de l’étude de cas finale le dernier jour.

Quelle conséquence cette expérience a-t-elle eu sur votre projet de carrière en banque ?

Après l’événement, c’est de manière unanime que nous caressions l’ambition d’effectuer une carrière dans une grande banque d’investissement. Cette semaine a renforcé l’image déjà positive que nous en avions.

Pour certains, cela a également été une prise de conscience du chemin qu’il restait encore parcourir. L’exigence des niveaux d’expertise requis pour l’intégrer étant très élevée.

Quelles sont les aspects attrayants d’une carrière en banque d’investissement ?

La banque d’investissement rassemble de nombreux domaines d’activité et le champ des possibles est très vaste. Il s’agit d’un environnement très compétitif où la performance joue un rôle central. Une carrière en banque d’investissement, c’est l’opportunité de pouvoir se confronter à une réalité intéressante, complexe et en perpétuelle évolution. Le niveau et les connaissances générales des professionnels, le prestige des entreprises, le niveau d’expertise des fonctions proposées et les interrelations avec l’économie sont autant d’éléments motivants.

Il est certain que les niveaux importants de rémunération sont un élément attrayant, quoi qu’il ne soit pas l’élément le plus déterminant. Nous avons découvert que dans le système anglo-saxon, le salaire était fonction du mérite et non de l’école de départ des candidats. Ce qui ne manque pas de motiver les employés de la banque à dépasser leurs limites, car ils se sentent en retour rémunérés à leur juste valeur. Le salaire joue un rôle indéniable dans le choix d’une carrière dans ce secteur très prenant et exigeant à l’égard des ses salariés.

Suite à cette expérience, avez-vous une idée plus précise de la carrière que vous souhaitez avoir en finance ?

Andréa : La gestion de fortune est le domaine qui m’a le plus passionné. Cela fait déjà un certain temps que je m’intéresse à la gestion d’actifs et en particulier à la gestion d’actifs sous mandat (discretionary asset management) et je pense postuler pour des internships dans les grandes banques d’investissement dans ce domaine l’été prochain à Zürich. J’ai la chance de parler couramment allemand, français, italien et anglais, ce qui est certainement un plus.

Mathieu : J’ai trouvé les divisions Risk Management et Research particulièrement intéressantes. J’ai l’intention, à l’avenir, de postuler dans des banques d’investissement françaises avec l’espoir d’acquérir une vision plus concrète de ces secteurs.

Lucas : La gestion de portefeuille, de patrimoine est le domaine dans lequel je souhaite travailler plus tard. J’avais déjà cette idée en tête auparavant, de par mes intérêts personnels et mes rencontres. Je n’ai vraiment pas été déçu. De plus, discuter avec des personnes, de façon informelle, exerçant ce métier dans la plus grande banque du monde est indéniablement un plus et fut une confirmation des plus convaincantes.

Margaux : Je suis tentée par les fusions-acquisitions et le trading, j’hésite encore entre les deux pour les summer internships l’an prochain. Il s’agit de deux activités bien distinctes mais toutes les deux tout aussi prenantes. Dans le premier cas, je trouve intéressant de travailler en relation avec les CEO des différentes entreprises et leurs juristes sur le long terme. Ce qui m’attire dans le trading, c’est la rapidité d’exécution et le côté très sélectif du secteur. Le scénario idéal serait de faire carrière dans un premier temps sur un desk de trading – même s’il est traditionnellement occupé en majorité par des hommes -, puis pourquoi pas me reconvertir dans les M&A.

Agnès : Le domaine des M&A a particulièrement retenu mon attention. En effet, mener à bien ces projets requière une grande expertise technique et surtout une bonne vision d’ensemble. Les conséquences sont potentiellement très importantes pour les entreprises qui recherchent l’expertise des grandes banques d’investissement sur de pareilles problématiques ( fusions, acquisitions, introductions en bourse, augmentations de capital..). J’envisage d’effectuer mon internship dans ce domaine afin de confirmer mon a priori positif.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici