☰ Menu eFinancialCareers

Les profils VRAIMENT recherchés par les banques

Aujourd’hui, des dizaines de milliers de candidats postulent à quelques centaines de postes disponibles. Pour savoir ce qui va vous différencier de la masse, voici quelques observations :

L’excellence universitaire En plus d’un cursus dans une Grande École avec mention bien ou très bien, les candidats devront être titulaires d’un master spécialisé, préparer des qualifications professionnelles (CFA), travailler à temps partiel, adhérer à un club de sport, avoir une expérience significative des voyages à l’étranger et s’être impliqués activement dans la vie de leur campus. Si votre CV ne contient pas tous ces éléments, il est peu probable que le succès soit au rendez-vous.

Le facteur humain Les banques ne recherchent pas Gordon Gecko (le trader interprété par Michael Douglas dans Wall Street), mais un candidat avec qui elles ont envie de travailler, qui soit à la fois ambitieux, confiant, mature, bon technicien et par-dessus tout avenant. On peut affirmer sans se tromper que l’élément humain est plus important que l’aptitude technique. La technique ça s’apprend, pas votre aisance relationnelle !

La motivation Vous pouvez la manifester lors de votre entretien en démontrant votre engagement dans une carrière en finance (qualifications professionnelles, adhésion à des clubs de finance à l’université), ainsi qu’une parfaite compréhension de l’actualité financière. Pendant l’entretien, démontrez que vous êtes à l’aise pour discuter des évènements les plus récents. Ayez des vues d’esprit éclairées et posez un tas de questions à vos recruteurs pour savoir comment ils trouvent l’état du marché, comment la banque gère la crise, et quels sont, selon eux, les prochains marchés porteurs. Une discussion vivante resurgira alors dans l’esprit des banquiers quand il sera temps pour eux de sélectionner ceux qui iront vers la prochaine étape du processus de recrutement.

Globalement, donc, soyez hyperactif ! Votre CV devra être truffé des récentes responsabilités que vous avez exercées et de votre implication dans des clubs et associations, en plus de vos excellents résultats universitaires. Si, ces dernières années, une mention bien obtenue dans une université de premier rang suffisait amplement, la conjoncture actuelle a poussé les candidats à s’investir beaucoup plus pour avoir une chance d’être retenu pour un second entretien.

L’auteur est un banquier expérimenté en capital market pour une banque européenne basée à Londres.

commentaires (5)

Comments
  1. L’excellence universitaire citée dans l’article est archi fausse: combien de candidats vérifient exactement les conditions données? Je suis titulaire d’un master d’une université parisienne sans être passé par l’X,HEC, ENSAE… et j’ai été recruté par une grande banque française…. comme quoi!

  2. Oula…tu fais parti des chanceux…Il faut quand même noter que si tu viens de Dauphine t’as plus de chance de trouver que si tu es de Villetaneuse…Il y avait par exemple HSBC, mais je crois qu ils ont modifié leur site qui lorsque tu postulais te demandais le nom de ton école ou de ta fac et si c’était fac, t’avais Sorbonne Assas Dauphine, Lyon II et autre université…il va sans dire que si tu es autre université les filtres te zappent direct…

  3. Encore faut-il savoir dans quel secteur de la banque tu as été embauché (quel métier du front ou du middle, etc.) ,ebouhier, et comment tu t’y es pris (réseau, démarches, etc.).
    A moi particulièrement, un recruteur de BNP m’a clairement dit à un forum: “vous avez toutes les qualités on dirait mais seulement n’etes pas d’une école d’ingé, à la limite vous n’avez pas un MS de l’ESSEC et nous avons pour consigne de ne pas vous prendre. Essayez d’avoir au moins le master 203 l’an prochain”. C’est tout dire..

  4. Gilles, tes propos me surprennent. C’est étonnant voire impossible qu’un recruteur révèle qu’il a reçu des consignes de sa direction pr ne recruter qu’ un type de profils.. Ce recruteur doit être vraiment très transparent

  5. Et quand on connait la valeur de 90% des MS, on se demande pourquoi ils sont si souvent cités…hormis le réseau c’est vraiment du prémaché.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici