☰ Menu eFinancialCareers

Devenir trader au milieu de la tempête financière !

Crise financière oblige, les conditions pour devenir trader se sont nettement durcies. Et la tendance au regroupement des salles de marchés n’arrange pas la donne. Pourtant, le métier attire toujours autant de candidats. Pour un poste de trading, nous recevons jusqu’à 1500 CV en deux semaines, explique un recruteur spécialisé. Certaines banques hésitent parfois à passer des petites annonces, de peur d’être noyées sous les candidatures.

Néanmoins, le tri est généralement rapide. Les banques ne veulent prendre aucun risque, surtout depuis l’affaire Kerviel, et privilégient les diplômés d’écoles d’ingénieurs aux écoles de commerce, notamment pour les postes de traders sur risques de taux (où les sous-jacents sont plus complexes).

Ajoutez à cela la maîtrise parfaite de l’anglais et une bonne résistance au stress. L’âge moyen d’un trader est de 28 ans, rappelle Romain Delacretaz, trader professionnel et directeur de l’Institut de la Bourse. Les jeunes diplômés travaillent surtout comme market makers ou bien traders sur produits vanille (c’est-à-dire non structurés), le trading sur produits structurés étant réservé à des profils plus seniors.

Des chemins de traverses

Privilégiez des destinations comme Dubaï, Singapour ou Chicago. N’hésitez pas à prendre un billet d’avion et démarcher directement les banques sur place, conseille Romain Delacretaz.

À défaut d’être recruté comme trader, travaillez dans son sillage. Dans les grandes banques, sur dix personnes qui entourent le trader (assistants trader, quants, structureurs…) une ou deux le deviennent au bout de 2-3 ans.

Enfin, il est toujours possible de travailler dans des structures plus petites comme les maisons de courtage, qui n’ont pas toujours de service RH et où l’on peut plus facilement entrer en contact avec un opérationnel, si votre CV intéresse. Autres alternatives ? Les grandes entreprises qui disposent de leur salle de marchés ainsi que les maisons de crédit (Cetelem, Cofinoga…).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici