☰ Menu eFinancialCareers

Journal de bord d’un stagiaire en banque d’investissement (épisode 3)

Victor*, stagiaire en coverage au sein d’une banque d’investissement à Paris jusqu’à la fin de l’année, a accepté de vous livrer régulièrement ses impressions de stage.

www.viedestagiaire.com

8 h 30 : arrivée et lecture des journaux.

9 h 15 : je commence (enfin) à travailler.

9 h 45 : café(s).

10 h 15 : power pointisation ou excelisation.

12 h 10 : lecture du FT, c’est cliché mais quand vous écrivez à 90 % en anglais, 500 mots de vocabulaire ça ne suffit plus.

13 h 30 : retour de déjeuner, encore 5 h 30 minimum à tenir ! Re-excelisation ou power pointisation.

16 h 30 : goûter !

18 h 30 : grand chef sioux passe une tête = 1 anecdote + 1 blague.

19 h 00 : départ pour mon loft parisien.

Mais rentrée rime avec occupé

Après 3 semaines de torpeur, back to business, il est bien loin le temps des parties de boules d’intérieur et des sorties avant 18 heures. Je me replonge dans la réalisation de PowerPoints destinés à vendre nos services – pour les néophytes, ça s’appelle un pitch. Ce dernier s’articule autour de différents points :

– Pourquoi ce deal ? Ben parce que c’est bien !

– Pourquoi maintenant ? La fenêtre risque de se refermer mon bon monsieur !

– Pourquoi nous ? Regarder tous ces beaux credentials, on est les meilleurs pardi !

– Le tout saupoudré de quelques acronymes qui font savant.

Et en tant que stagiaire, je suis responsable d’envoyer tout cela à l’impression en précisant, comme toujours, l’extrême urgence du document. Tout compte fait, banque ou école on ne travaille bien que dans l’urgence sinon ce n’est pas drôle. J’ai également la chance de me pencher sur quelques deals sortis début septembre, mon chef est très heureux de voir les fees rentrer car mine de rien, la fin d’année et donc les évaluations approchent à grand pas.

Ding, Ding c’est l’heure du reporting !

Ceux-là aussi étaient en vacances et auraient pu y rester. Ils arrivent tous en même temps et sont à rendre… en même temps. Les désaccords sur ce qu’il faut y intégrer sont nombreux mais si tu oublies un gros deal, tu peux te faire de la bile. Enfin, quel plaisir d’exceliser à nouveau, le croisé dynamique c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.

Et si je peux me permettre un conseil pour les futurs stagiaires, ne sous-estimez pas les cours d’informatique du lundi soir à 19 heures pendant votre cursus : être bon en Excel ou ppt est un bon moyen d’impressionner votre boss ! Lui a connu les premiers Bloomberg écran noir et lettrage vert.

À bon entendeur, salut !

* Le nom a été changé.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici