☰ Menu eFinancialCareers

Stages : le nom compte-t-il finalement plus que le contenu ?

Indéniablement, le fait d’avoir effectué son stage d’été dans un établissement financier de renom est un plus dans une carrière professionnelle. Ainsi, bien que son stage dans un grand cabinet d’avocats new-yorkais ait été un échec tant sur le plan professionnel que personnel , Mathieu, étudiant en master de droits des affaires, constate un peu surpris que l’étiquette de l’entreprise sur son CV a été un véritable atout par la suite (Le Figaro.fr).

Dans la pratique, pas toujours facile néanmoins de dégoter un stage dans la banque de ses rêves. Étudiant en master de finances, Benjamin, 24 ans, qui a décroché un stage d’été en or dans une banque de la City à Londres , avoue qu’il connaissait quelqu’un . Il ne suffit plus de connaître quelqu’un, il faut connaître la personne la plus haut placée et être par ailleurs un étudiant exemplaire pour avoir le droit de découvrir l’entreprise , plaisante une étudiante. Assurément, les relations, ça aide… de même que le fait d’être issu d’une grande école ou d’une université de renom.

Le cas échéant, il convient de ne surtout pas baisser les bras. Les candidats devraient toujours se lancer dans des processus de candidature en toute confiance. Si vous n’êtes pas convaincu que vous pourrez obtenir une place alors cela se ressentira éventuellement tout au long du processus, explique Sarah Harper, responsable du recrutement pour la zone EMEA chez Goldman Sachs. Nous cherchons des candidats équilibrés – avec de l’énergie, enthousiastes, désireux d’apprendre et de se développer. Il est très important pour nous que nous embauchions à partir d’un ensemble diversifié d’universités, de sorte que nous puissions avoir des opinions et des points de vue différents autour de la table .

Choisir le bon stage et le valoriser

Cette année, parmi les employeurs idéaux des étudiants français des grandes écoles de commerce et management, le classement Universum recense BNP Paribas, suivi de Goldman Sachs, JP Morgan, Société Générale et Morgan Stanley. Si dans l’idéal, mieux vaut faire un stage dans la banque dans laquelle vous souhaitez effectuer votre carrière, vous risquez cependant de n’être pas le seul à candidater. N’hésitez donc pas à cibler d’autres établissements, l’essentiel étant de bien choisir son stage.

Réfléchissez aux concessions que vous êtes prêts à faire par rapport au stage de vos rêves, rappelle Véronique Sinsheimer, professeur de marchés financiers à l’ESGF. Vous pouvez atteindre vos objectifs par étapes : un stage en audit peut mener en private equity et un stage en gestion de portefeuilles ne vous fermera pas la porte de la gestion alternative . En revanche, si vous voulez à tout prix faire du front-office, attention à ne pas vous retrouver à faire du middle ou du back-office, prévient Carole Jean-Baptiste, Senior Associate chez Michael Page Executive Search. Même s’il n’y a pas de fatalité absolue, votre stage détermine votre carrière. Il y a dans certains cas un arbitrage à faire .

Enfin, lors d’un entretien d’embauche, n’hésitez pas à mettre en avant les responsabilités que vous avez exercées durant votre stage chez un employeur de second rang. Si les grands groupes offrent souvent plus de perspectives et de meilleures conditions de travail, ils ne constituent pas toujours la garantie d’un bon stage. De leur côté, les PME proposent souvent aux étudiants davantage de responsabilités, d’autonomie et des managers plus disponibles , reconnaissent les auteurs du Guide du stagiaire.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici