☰ Menu eFinancialCareers

Une banque des collectivités territoriales verra le jour cette année

Chargée de la gestion de la dette et de la trésorerie de l’État, l’Agence France Trésor (AFT) va aider les collectivités locales à créer leur propre agence de financement pour lancer des emprunts sur le marché obligataire. Elle complétera le marché bancaire traditionnel sans s’y substituer , précisent l’Association des communautés urbaines de France (Acuf) et l’Association des maires de France (AMF) dans un communiqué commun. Nous aimerions que cette nouvelle agence voie le jour avant la fin de l’année, confirme Olivier Landel, délégué général de l’Acuf (Le Monde.fr). Nous la voyons comme un outil de régulation, qui permettra d’assurer le financement des collectivités y compris en temps de crise.

Cap sur les marchés obligataires

Pas question cependant de répéter les erreurs du passé. Les collectivités doivent garantir elles-mêmes, sur leurs fonds propres, le passif de la future agence, explique Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (L’Expansion). Il n’est pas question de revenir à un système comme la CAECL, qui était gérée par la Caisse des Dépôts et qui a été supprimée en 1987 pour donner naissance au Crédit local de France.

Objectif avoué par les initiateurs de ce projet : lever 5 milliards d’euros et réaliser au passage des économies de l’ordre de 500 millions par an. Pour ce faire, il faudra aller chercher de l’argent sur les marchés obligataires pour le compte des collectivités territoriales. Il faudra aussi mettre en place un dispositif de notation financière des collectivités co-emprunteuses. Et surveiller notamment le ratio endettement / recettes , poursuit Jacques Pélissard. Si à ce jour, la forme juridique n’a pas encore été définie, nul ne doute qu’elle aura rapidement besoin de faire appel à des professionnels de la banque.

commentaires (1)

Comments
  1. L’ information brute peut paraître intéressante. Mais avec un peu d’analyse, on se demande quel est le métier premier d’une collectivité territoriale ?

    Quelles sont les compétences requises pour évoluer au CNFPT ?

    Si à un seul instant, il vous vient comme réponse des compétences en gestion de produits obligataires et en gestion des instruments financiers, alors vous n’avez pas d’inquiétude à avoir pour la suite de l’aventure.

    Par contre s’il vous vient à l’esprit que la collectivité et la bourse vivent en constante opposition de nature, alors je vous conseille de laisser aux banquiers leurs métiers. De même qu’on laisse au médecin, à l’architecte ou au comptable son métier, car il a acquis au fil du temps une capitalisation et des moyens de survie qui lui octroie sa crédibilité.

    Enfin, ceci n’est qu’un commentaire d’un citoyen et non d’un décideur étatique.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici