☰ Menu eFinancialCareers

Interview : Nous proposons un master banques d’affaires anti-crise !

Sofiane_Aboura-1

Sofiane Aboura est responsable du Master 268 Banque d’investissement et de marchés (BIM) à Dauphine.

eFC : Votre master est parmi les masters en finance à Dauphine les plus populaires, comment expliquez-vous ce succès auprès des élèves ?

Sofiane Aboura : Ce master, qui forme aux métiers de la banque d’affaires, est né de la crise bancaire et financière de 2008, sous l’impulsion des grandes banques françaises. Il répond donc aux défis actuels. Il s’est rapidement imposé dans le paysage académique grâce à sa formule généraliste enrichie d’un parcours professionnel balisé et sécurisé. Il constitue ainsi une véritable innovation pédagogique, car c’est peut-être le seul master existant qui dispose d’un partenariat institutionnel, avec tout ce que cela implique en terme de trajectoire professionnelle de nos jeunes professionnels : les bimeurs .

Pourriez-vous préciser les spécificités du master 268 BIM ?

En premier lieu, il s’agit programme généraliste intégralement en apprentissage qui offre une formation panoramique aux métiers de la banque d’affaires. Le programme de cours (théoriques et appliqués) représente un volume horaire de 400h dont 80% est sous la forme d’un tronc commun. Les spécialisations (capital market, corporate banking, quantitative finance) comptent pour 20%. L’objectif est que l’étudiant diplômé soit formaté aux métiers du secteur, c’est une prépa pour la banque d’affaires. Le rythme académique est très lourd, c’est le prix à payer.

En second lieu, ce programme repose sur un partenariat institutionnel inédit avec les 5 grandes banques de la place (BNP Paribas et Exane, CA et Cheuvreux, HSBC, Natixis, SG). Et JP Morgan vient cette année de nous rejoindre ! Les bénéfices pour les étudiants sont nombreux :

*un job market exclusif

*une implication des patrons de métiers dans l’enseignement

*un financement total des frais de scolarité des étudiants

*un parrainage de prestige du master chaque année par le Président d’une des banques partenaires

Enfin, depuis cette rentrée, nous avons mis en place une alliance unique avec Vendôme Associés, un cabinet de recrutement parisien spécialisé, qui va aider et suivre les bimeurs dans leur trajectoire professionnelle.

Quand et comment se déroule la sélection des étudiants ?

La procédure de sélection est originale puisqu’elle se fonde sur un marché de l’emploi interne exclusif appelé job market .

Etape 1 – La présélection : Les candidats sont d’abord sélectionnés sur dossier avec un taux de rejet minimum de 50%.

Etape 2 – L’admissibilité : Les candidats reçus sur dossier sont conviés à un entretien avec le Jury du master pour défendre leur candidature. En amont, ils doivent choisir 5 parmi 30 postes de la banque d’affaires (trading, sales, risk mangement, analyste, chargé d’affaires, coverage, asset management, etc). Le taux de rejet minimum est de 10%.

Etape 3 – L’admission : Si une banque fait une proposition de recrutement au candidat, il peut soit l’accepter et de facto être admis au master ou la décliner et se voir exclure du job market. La qualité de ce job market est due à l’implication extraordinaire des équipes RH des banques partenaires. Le taux de rejet moyen est de 50%.

Au final, durant ce job market, l’université choisit les candidats, les candidats choisissent des postes et les banques choisissent les meilleurs candidats par poste.

Qu’est-ce que ce job market implique concrètement pour les étudiants ?

Ils ont plus de chances de trouver un poste dans la mesure où ces postes sont le plus souvent exclusifs à ce job market. Une fois admis, l’étudiant n’a plus le souci de se trouver un poste, ni même de souci financier puisqu’il est payé comme tous les salariés ; il se concentre uniquement sur ses études et sur son apprentissage. De plus, en tant que salarié, il a le droit de traiter avec le client (avec l’autorisation du manager), ce qui n’est pas le cas pour les stagiaires. Nous proposons un master anti-crise !

Quel est le taux d’insertion de vos diplômés sur le marché de l’emploi ?

Pour la promotion 2011 sortante, le taux d’insertion professionnel en CDD, VIE, CDI est de 50% au 31 août, ce qui est élevé compte tenu du contexte économique, financier et bancaire. Les autres bimeurs sont en stage soit pour changer de métiers, de banque ou même de place financière (essentiellement à New York ou Londres mais aussi à Singapour, Madrid, Sydney ou Dubai). Dans les 6 mois, on devrait atteindre 75% de CDD, VIE et CDI et dans les 9 mois la très grande majorité est insérée professionnellement. Cela dépend du contexte économique qui peut affecter certains métiers plus que d’autres.

Comment anticipez-vous l’évolution du marché de l’emploi pour les jeunes diplômés dans les BFI ces prochains mois ?

Les jeunes diplômés doivent être patients et prudents. Le dernier trimestre 2011 sera difficile au regard des tensions baissières des valeurs financières. Les budgets pour les recrutements sont souvent gelés, les sortants non remplacés et les jeunes diplômés passent après les internes. Les métiers de front office sont encore très affectés comme le trading de dérivés. Les métiers de gestion des risques s’en sortent mieux ainsi que certains métiers plutôt corporate comme chargé d’affaires. Cela étant une compétence pointue trouve toujours preneur.

Quels conseils donneriez-vous à ces jeunes à la recherche d’un premier emploi ?

Tout d’abord, il faut disposer d’au moins deux stages durant le parcours master 1&2 de 6 mois. Ainsi, je recommande de faire une année de césure d’un an entre la 4ème et 5ème année.

Ensuite, il faut être ouvert d’esprit pour identifier des métiers ou des zones géographiques alternatives pour le court terme. Cela signifie simplement qu’ils doivent disposer d’un plan B crédible. Enfin, en temps de crise, on peut ajouter un complément à sa formation académique comme une certification professionnelle en finance (CFA, PRM, Certification AMF).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici