☰ Menu eFinancialCareers

Direction comptable et financière

La direction financière est un excellent tremplin vers la direction générale

Etre un spécialiste polyvalent, voilà ce que les
entreprises demandent à leurs directeurs financiers.
Homme de chiffres certes, mais pas seulement.
Un directeur financier doit savoir faire chanter les
chiffres , estime Frank Riboud, président du groupe
Danone. Cela signifie de savoir faire comprendre
ce qu’il y a derrière les chiffres pour permettre
à la direction générale d’adopter la bonne stratégie.
Quant à la question de savoir si le directeur financier doit
véritablement participer activement à la stratégie, la réponse
est double. Non s’il s’agit de la fonction, oui, s’il s’agit de
l’homme , propose Frank Riboud. Le fait est que le directeur
financier, de par ses attributions multiples, est un véritable
carrefour de l’information dans l’entreprise.

Dans les entreprises bien structurées, il supervise une quantité
de fonctions support. Outre le recrutement et la formation de ses
équipes, il coordonne la production financière et comptable,
et pilote le contrôle de gestion depuis la définition d’instruments
de lisibilité de l’activité jusqu’à l’animation de la procédure
budgétaire. Ses fonctions recouvrent également le financement
de l’entreprise, la gestion des flux financiers, l’optimisation de la
politique fiscale et la relation avec les commissaires aux comptes.

Chef d’orchestre

Parfois s’ajoutent aussi des fonctions plus anglo-saxonnes liées
par exemple à la communication financière ou aux relationsinvestisseurs
ainsi que de nouvelles tâches comme la supervision
du contrôle interne.

Au final, tant pour les besoins internes qu’externes, le directeur
financier doit faire preuve d’excellentes qualités de communicant.
Il y a un rôle d’animation important car le directeur financier ne
peut pas être un spécialiste en tout. Il doit s’entourer de gens
meilleurs que lui dans tout un tas de domaines, mais il doit être
capable de fixer les objectifs pour chacun, de les
faire fonctionner en réseau, et de décider des options
à prendre , rapporte Christian Labeyrie, directeur
financier de Vinci.

Lorsque l’on interroge les directeurs financiers sur leur
parcours, un élément revient de façon récurrente : l’expérience
à l’international, ainsi qu’une parfaite maîtrise de l’anglais,
indispensable lors des campagnes d’information auprès
des actionnaires et investisseurs.

Grandes écoles – la voie royale

Comme dans d’autres métiers, le directeur financier n’échappe
pas à certains standards d’excellence en termes de formation.
Parmi les directeurs financiers des entreprises formant le CAC 40,
près d’un sur deux est issu d’une école de commerce. HEC
s’impose comme la filière suprême avec sept représentants.
Un quart a suivi une formation universitaire, souvent
complémentaire d’un autre diplôme (60 % des directeurs
financiers ont un double diplôme), et 22 % se prévalent d’une
formation comptable, DECS ou équivalent. Le seul autodidacte
du panel a récemment été remplacé par un énarque. A bon
entendeur…

Pour ce qui est des salaires, la rémunération dépend beaucoup
de la taille de l’entreprise et de l’expérience du candidat. Mais
il n’est pas rare pour les directeurs financiers de grands groupes
de gagner jusqu’à 200K euros par an

Un début de parcours idéal pour parvenir à cette fonction est
celui de consultant au sein d’un grand cabinet d’audit où il peut
développer une expertise technique approfondie. Les transfuges
des cabinets vers les entreprises pour lesquelles ils interviennent
en tant que conseiller ne sont pas rares.

La même logique prévaut également pour les passages de la
banque à l’entreprise. Marc Lamy, président de Boyden, explique
que les sociétés cotées sont soumises à de nouvelles
pressions, tant du côté des investisseurs que des autorités
de tutelle, que le directeur financier doit savoir gérer. Les
recrutements portent donc souvent maintenant vers des
professionnels plus jeunes, spécialistes du haut de bilan et
de finance de marchés, plutôt que d’entreprise . C’est ainsi
que Marc Sengès est devenu le nouveau directeur financier
de la très prometteuse société pétrolière cotée Maurel & Prom.
Mais au final, il ne faut pas s’y tromper. Un directeur financier
sur trois seulement est recruté de l’extérieur dans les Blue Chips
[grandes capitalisations, ndlr]. C’est donc la promotion interne
qui fonctionne le mieux.

L’embarras du choix pour la prochaine étape

Contrairement au trésorier d’entreprise, le poste de directeur
financier n’est pas figé. Les voies de sortie sont multiples
et attrayantes. On a vu récemment Emmanuel Faber laisser
son poste de directeur financier de Danone pour prendre
les commandes de la zone Amérique du Nord au niveau
opérationnel, et Philippe Crouzet, patron des finances
de St Gobain, rejoindre la tête d’une division métier du groupe.
Enfin, la direction financière constitue une véritable anti-chambre
à la direction générale. C’est ainsi qu’au gré d’un départ,
Jose-Luis Duran, ex-directeur financier de Carrefour, est devenu
numéro deux du groupe.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici