☰ Menu eFinancialCareers

Dépannage CV : Chinois, avec un diplôme et une expérience française, rêve de retourner en Asie…

J’ai 25 ans. Je suis né en Chine et j’ai étudié en France, où je travaille actuellement. Mon objectif est dans l’immédiat de décrocher un job d’analyste ou de vendeur (actions ou taux) dans le secteur bancaire ou la gestion d’actifs en Asie.

Que pensez-vous de mon pari ? Mon CV est-il à la hauteur ?



FORMATION

Grande école de commerce française (Top 3)

2006-2010 : diplôme de l’école

Spécialisation Finance d’entreprise

Ecole Supérieure de Commerce (second rang)

2005-2006 : Etude d’échange

Université en Chine

2002-2006 : Maîtrise en Economie & Finance

Bourse d’Excellence



EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

BFI Française

Juillet 2009 – Juillet 2010

Assistant Analyst Sell-side, Fixed Income Markets

Recherche Crédit-Autos & Capital Goods

· Participation à l’initiation de couverture du secteur des ‘Capital Goods’: rédaction de commentaires sur les profils d’activités de grandes compagnies.

· Analyse de la dette et modélisation financière sur les sociétés couvertes.

· Suivi des indicateurs économiques globaux et spécifiques relatives aux secteurs, des notations ainsi que des marchés obligataires.

· Conduite d’analyses spécifiques sur les industries suivies.

Asset manager (assureur leader en Europe)

Mai 2008 – Déc. 2008

Stage Global Finance Analysis & Reporting

· Condolidation des données financières et préparation du Reporting financier mensuel destiné au management du groupe.

· Participation dans le processus budgétaire et la planification stratégique.

· Développement des outils d’automatisation à la production des rapports financiers à l’aide de VBA.

BFI française (même que mentionnée plus haut)

Sept. 2007 – Mar. 2008

Stage Rentabilité Clientèle

· Participation au contrôle, l’audit des données rentabilité clientèle de 30 entités internationales.

· Préparation des rapports de revenu clientèle.



COMPETENCES INFORMATIQUES

PackOffice, VBA, Bloomberg, Essbase



LANGUES

· Chinois : langue maternelle

· Français: lu, écrit, parlé

· Anglais : lu, écrit, parlé (TOEFL : 650/677)

commentaires (9)

Comments
  1. Vu votre experience je pense qu’un VIE aurait le plus de chance de vous permettre d’aller travailler en Asie.

  2. @seb
    VIE est reserve pour les ressortissants UE

  3. Waou! Ton expérience et tes compétences sont bétons! Normalement, il ne devrait pas avoir de souci pour retourner; mais je crois que tu coûtes déjà cher en terme de rému pour l’Asie. Et plus tu resteras en France, plus ça s’accentuera. L’idéal serait d’avoir un contact dans une banque française qui cherche à renforcer ses effectifs en Asie, et ce sera chose faite!

    N’hésite pas à fouiner dans les forums de recrutement quels qu’ils soient et postule aussi aux VIE car s’il n’y a personne pour y aller, on pourrait modifier l’offre et te faire appel…

    Bon courage et sache qu’on finit toujours par avoir ce qu’on cherche ardemment. “Il y’a 1 Dieu pour les pauvres” dit l’adage.

  4. Je te conseille également un VIE. En ce moment, tu peux trouver des VIE intéressants, notamment à Hong Kong, grâce à des BFI françaises.
    Vu ton parcours scolaire et ton expérience, tu ne devrais pas avoir de problèmes, surtout si tu parles couramment anglais et mandarin!!!

  5. Vous devriez poster ce message sur efinancialcareers HK ou Singapore. Peu de personnes sur la page francaise du site ont une idées precise des politiques RH appliquées en Asie (en dehors peut etre des banques francaises).

  6. Va pas dans les banques française (sauf si tu es au conseil d’administration), contacte le president du CFA en france qui a travaillé 10 ans en Asie et qui manage sont HF, postule systématquement à Singapore et HK ou Shangai (va pas a Tokyo), met a jour ton CV sur les sites chaque jours (les recruteurs prennent les CV les plus récents), contact des personnes sur linkedin qui bossent en Asie.

  7. Dites, il faut vous rappeler que les VIE, financés par l’Etat français et l’UE, sont réservés EXCLUSIVEMENT à leurs citoyens…
    “Tu as du potentiel si tu pars en VIE” semblez-vous dire, et donc “mais pour un emploi, faut pas rêver”.
    Je pencherais plutôt pour l’hypothèse de Jahson, se faire embaucher en France pour aller bosser à Hong Kong/ Singapour… Je crois savoir qu’il y a pas mal de desks par là …
    Je rajouterais “il n’y a pas que la banque, il y a aussi les autres”.
    Bon courage!

  8. Si on regarde de près sur le CV, jusqu’au maintennant tu as fait que des stages, l’expérience le plus long c’est qu’1 an de stage, alternance, j’ai pas quoi, c’est pas beton, tu sais en chine y a un tas de jeunes diplômes comme toi, qui ont des xp chez les grosses banques anglo-saxones,après ça dépend où tu veux aller, les villes de 2e rang peut être, mais à beijing, t’as aucune chance, sauf si tu es originaire de là bas…

  9. les VIEs sont ouverts que pour les ressortissants EU, j’imagine.
    C’est plus cohérent de débuter sa carrière en France (formation française, stages consécutifs en France) et retourner en Chine d’ici 3-5 ans.
    Il trouvera du travail avec sa carte d’entrée (HEC, ESSEC ou ESCP?), mais c’est juste une question de temps.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici