☰ Menu eFinancialCareers

Diversification du recrutement : un mouvement qui se généralise

Les institutions financières françaises sont réputées pour leur tendance prononcée à sélectionner leurs candidats sur la base des diplômes, une tendance qui est peut-être en train de s’inverser.

Le 6 janvier dernier, la Société Générale renouvelait une convention de recrutement signée avec l’ANPE en 2004 concernant notamment l’embauche de personnes ne disposant pas de diplôme particulier mais pouvant se prévaloir d’une expérience commerciale ou d’une activité de service en relation avec la clientèle.

La Société Générale promettait ainsi de poursuivre la diversification de sa politique de recrutement engagée il y a maintenant trois ans par le groupe pour enrichir ses effectifs.

La banque avait en effet d’abord ouvert son recrutement sur des postes de conseiller en agence à des personnes expérimentées mais sans expérience préalable en banque. Elle se concentre maintenant sur les niveaux Bac ayant une expérience préalable de relation clientèle mais aucun diplôme particulier, l’objectif étant de pourvoir davantage de postes de techniciens avec ces profils dits atypiques .

Phénomène ponctuel ? Pas si l’on en croit les chiffres annoncés du nombre de départs à la retraite : 30% des effectifs de la banque de détail devraient partir d’ici à 2008 selon Frédéric Vaquié, directeur du recrutement du groupe.

Ce phénomène est également d’autant plus prononcé que les banques et compagnies d’assurance auraient du mal à attirer les bac +2, de plus en plus enclins à poursuivre leurs études. La tendance est donc générale et touche la plupart des institutions financières… une bonne nouvelle pour les candidats qui seraient tentés par une carrière dans la finance sans avoir nécessairement de formation adéquate.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici