☰ Menu eFinancialCareers

Que valent un CFA, un master ou un MBA dans le marché actuel ?

La semaine dernière, nous avons organisé à Londres une table ronde pour des professionnels chinois de l’industrie financière. Une trentaine de banquiers venus de Chine ont eu l’occasion de poser des questions au sujet de leur carrière à un panel représentatif de chasseurs de têtes, de recruteurs d’établissements financiers et de banquiers.

De toutes les questions posées, l’une avait une résonance particulière : y a-t-il un intérêt à renforcer ses qualifications dans le contexte actuel ? La grande majorité des intervenants ont répondu : pas vraiment.
Dans un tel marché, le consensus est que l’expérience compte beaucoup plus que les qualifications. En outre, le nombre élevé de personnes qui suivent des cours en master aura un effet déflationniste sur la valeur de ces qualifications, selon le responsable recrutement d’une banque.

Et que penser du CFA ? Un nombre record : 128 000 professionnels de l’investissement se sont inscrits pour les examens de cette année, soit une hausse de 14 % par rapport à 2008. Est-ce que cette qualification, bien que nécessaire, est aujourd’hui suffisante pour travailler dans la gestion de fonds ?

Dites-nous ce que vous en pensez…

commentaires (6)

Comments
  1. cool, déjà que c’est pas gagné pour trouver du boulot, je suis parti 16 mois au Canada faire un Master 2 en finance et résultat, j’en suis à mon second stage consécutif tres faiblement rémuné (avec de la chance). C’est encouragent pour la suite.

  2. – sur les 128 000 candidats, combien sont pour le niveau 1, combien n’iront jamais jusqu’au niveau 3? Le nombre d’inscrits ne veut rien dire par rapport au taux de réussite. Le CFA est l’un des rares diplômes où il ne suffit pas de payer pour le valider.
    – de plus une grande partie des 14% est due à l’augmentation du nombre de candidats en Inde et en Chine.

  3. Il vaut mieux chercher le nombre de personnes qui l’obtiennent chaque année, cela serait un bon indicateur pour répondre à la question posée.

  4. ca payera un jour, ce sera determinant une fois que tu auras acquis de l’experience. a toi de te vendre dans une entreprise qui sait reconnaitre le plus qu’apporte l’ouverture d’esprit que tu as validé en obtenant ton diplome à l’etranger. Ne perd pas de vue que ton diplome reste une vraie valeur ajoutée. Ne le sous estime pas.

  5. le MBA apporte une ouverture d’esprit grace à laquelle tu peux developper ta propre affaire.

  6. D’accord sur le fait qu’il faut tenir compte seulement du nombre de personnes qui decrochent la charte. De plus obtenir le CFA ne represente pas seulement un diplome en plus, c’est aussi respecter un code ethique et etre un membre regule d’une association professionnelle.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici