☰ Menu eFinancialCareers

Comment faire la différence en entretien ?

Depuis plusieurs mois, crise oblige, la compétition sur le marché de l’emploi en finance se renforce. Face à cette nouvelle donne, eFinancialCareers.fr donne la parole à différents acteurs du recrutement dans l’industrie financière. Des témoignages qui vous permettront de mieux comprendre les attentes des recruteurs. Et ce n’est pas forcément ce à quoi vous vous attentez…

Marc Lamy, P-DG du cabinet de chasse Boyden :

Au-delà du parcours professionnel, ce qui rend une personne intéressante, c’est ce qu’elle fait en dehors de son travail. Plusieurs exemples de banquiers me viennent à l’esprit : l’un animait les Restos du Cceur pour toute la région Nord, un autre était secrétaire général de la Fédération des Protestants de France, je pense aussi à un ancien prix du Conservatoire qui faisait régulièrement des concerts de piano… Tous ces profils m’ont particulièrement marqué et séduit pour leur humanité, leur profondeur.


Thibault de Saint Priest, DG de la société de gestion ACOFI :

Tout le monde recherche des professionnels “à la tête bien faite”, mais le petit plus, c’est le candidat capable de vous donner le change, d’avoir une vue contrariante. L’alignement sur la majorité est ennuyeux. Il ne s’agit pas de s’opposer à tout, tout le temps, mais de soutenir des vues originales basées sur une analyse de qualité et une capacité à se projeter dans le futur.

Armelle Sciberras, directrice du recrutement, Calyon :

Nous avons été amenés ces dernières années à rencontrer de nombreux candidats, la plupart des jeunes professionnels brillants avec un excellent bagage académique. Ceux qui se sont toutefois distingués avaient une personnalité et une détermination singulières. Je pense notamment à cette jeune femme, embauchée comme trader, qui avait fait khâgne et hypokhâgne et, après avoir eu une prise de conscience d’autres potentialités chez elle, avait décidé avec courage de se réorienter en faisant un master en finance. Ou encore à l’un de nos actuels managers, un profil tout à fait exceptionnel, avec un double cursus beaux-arts et grande école. Des personnes talentueuses, avec un fort potentiel, une grande ouverture d’esprit et qui font preuve d’audace et apportent des nouveaux angles de réflexion dans nos équipes. Nous en sommes convaincus : la diversité génère de la performance.

Thierry Auzias, partner, en charge des RH au cabinet de consulting Sterwen :

La clarté du positionnement et du discours est clé. Et cela passe par l’honnêteté. Je me souviens d’un candidat qui n’avait pas une expérience démesurée de la relation clientèle, ce qui a priori pouvait faire apparaître une faiblesse, il a pourtant su démontrer sa maturité en jouant franc jeu. Face à une série de situations, il nous a expliqué ce qu’il savait très bien faire mais aussi ce qu’il n’avait jamais fait et comment il pensait y faire face avec les armes qu’il avait. Il m’a davantage convaincu que la plupart des candidats revendiquant, à tort, une séniorité non justifiée.

commentaires (10)

Comments
  1. “La diversité génère de la performance”: quelle hypocrisie, mais il ne faut pas s’étonner de la part d’une RH. La diversité! encore aurait-il fallu qu’elle précise ce qu’elle entendait pas diversité.
    On sait tous que le marché ne fait pas de cadeaux, mais encore faut-il avoir la chance d’avoir l’opportunité de s’y frotter. Elle parle d’une ‘trader’ ayant un parcours atypique. j’aimerai bien savoir quelles étaient les origines de cette personne pour être avoir ce poste avec un tel parcours.
    J’ai moi-même eu un parcours plutôt typique: ingénieur (ENSIMAG)+ DEA en finances à Paris, avec le handicap d’ être né dans un milieu ouvrier au sein d’une famille étrangère. Je n’ai jamais réussi à passer l’étape des RH en France pour un poste en trading. Je ne voulais pas quitter mon pays mais finalement je me suis décidé à aller à l’étranger (Londres), où j’ai fait un graduate program dans une banque américaine. J’y ai travaillé 6 ans pour finir trader sénior sur le marché des changes. Depuis 2 ans je suis dans un fonds. Au final ce fut le bon choix financièrement. Je ne pense pas que cette impasse de l’étape des RH change de sitôt.
    S

  2. c’est vrai que si la diversité est de s’intéresser à l’art en parrallèle de la finance, c’est une sacrée diversité ! vive la france et son ouverture d’esprit !

  3. Merci Salim,
    De ton commentaire qui est pertinent, je suis dans le meme cas que toi, cela fais des mois que j`ai mon master en finance d`une ecole de commerce, et je n`ai eu que peu d`entretiens qui d`ailleurs n`ont rien donne. En france je crois que tt etranger y perd son temps s`il veux reussir, c`est mon cas. Actuellement je suis arrive a Londres depuis 1 semaine, et je fais le tour des agences afin de trouver des contacts pour un stage ou un job. Si tu peux me donner tes contacts juste pour discuter, echanger et profiter de tes conseils on ne sait jamais.
    Je suis ouvert et dispo a tout moment pour te rencontrer.

    Merci de ton attention.

    Diess

    ndiayediess@hotmail.fr

  4. cet article m’a bien fait rigoler. A Londres depuis plusieurs annees en leveraged finance, quand je vois le decalage de bonnes intentions avec la realite des RH/chasseurs, ça ne me donne vraiment pas envie de revenir.
    A Londres, on se dit souvent que revenir a Paris serait une reelle punition du fait d’avoir à faire à des gens pareils. Embetant qu’il n’y ait pas de grand coup dans la fourmiliere de temps à autre!

  5. je viens de faire mon expérience en recherche d’emploi en finance en France. je trouve très honteux et énervant d’entendre des RH tenir de tels discours. Vive l’hypocrisie française, vive le retard de la France. J’ai fini par accepter la réalité et me prépare à aller à Londres l’année prochaine. Nous sommes malheuresement très nombreux dans le cas.

    marica

  6. Il y a (du moins il y avait) 10 fois plus de gens travaillant dans “la finance” à Londres qu’à Paris (en trading ou autre), c’est un peu normal qu’il y ait beaucoup plus de postes et d’opportunités à Londres, le marché n’est juste pas le même.

    Par ailleurs, outre toute discrimination, entrer dans une école d’ingénieur ou de commerce ne garantit pas une place en trading à la sortie.

  7. Je suis d’accord avec tout ce que je lis… La diversité ? Mais c’est gens en ont peur comme de la peste ! L’un de mes amis d’enfance a du s’exiler pour pouvoir faire ce qu’il voulait, tout simplement à cause de son nom !
    Moi je ne trouve pas de boulot et ne passe aucun entretien et on m’a donné la raison … J’ai le malheur d’etre docteur… Vive la France !

  8. Le pays de l’hypocrisie et du racisme à plusieurs niveaux. Ce pays acceptera toujours de la diversité dans le sport notamment dans le football où les noirs et les arabes sont accueillis à bras ouverts! En revanche, quand il s’agit de bien s’habiller et de porter une cravate avec un costume de financier lorsque tu es étranger avec un accent, il est bien difficile de s’en sortir! et les drh fortement de mauvaise foi faisant croire qu’ils s’intéressent à des profils variés… quelle misère!!

  9. Si je suis d’accord concernant le retard de la France en ce qui concerne l’ouverture, je trouve certains commentaires à côté de la plaque.

    Vous dites que la France est le pays du racisme ? Regardez dans les grandes banques le nombre d’arabes qui sont “responsables”. Avez-vous déjà vu les salles de marchés de la SGCIB ? Si je devais parler de racisme, je dirais du racisme “anti blanc” plus qu’anti arabe.

    A force de vous croire victime, vous finissez par l’être. j’ai eu beaucoup d’entretiens en front-office très intéressants dans de grandes banques malgré un nom arabe. bizarre… Peut-être que vous ne savez tout simplement pas vous vendre sur le CV, je ne sais pas…

  10. la diversité?

    en france, les banques recrutent certes, mais l accès aux postes cadres, la différence de salaire et la promotion ou mobilité interne restent difficiles.

    en bref: tu dois être l’un des meilleurs et savoir te vendre.

    bonne année à tous.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici