☰ Menu eFinancialCareers

Natixis : embauches prudentes mais payantes

2010 avait été l’année du redressement de Natixis, 2011 pourrait bien être celle de sa montée en puissance. Les réorganisations et les 800 embauches en CDI réalisées en 2010 commencent à se faire ressentir.

Certes sur le premier trimestre 2011 le bénéfice du groupe est en retrait de 12% sur un an, à 412 millions d’euros, du fait d’un effet comptable lié à sa dette et d’un changement de base fiscale (communiqué). Il n’en demeure pas moins qu’il est supérieur aux attentes. Et ceci grâce à de bonnes performances de ces activités, en particulier pour la BFI, qui représente 50% des résultats avant impôts du groupe.

Très bon trimestre pour le Fixed Income, qui a continué à embaucher

Une fois n’est pas coutume dans le paysage bancaire de ce premier trimestre, le bénéfice avant impôt de cette activité enregistre une hausse considérable de 36% à 383 millions d’euros. Une amélioration qui doit beaucoup au repli du coût du risque, mais pas seulement.

La BFI affiche une excellente performance des marchés de capitaux, avec une hausse de 12% des revenus par rapport à la même période l’an passé 1T10, à 447 millions d’euros.

Grâce à une très bonne contribution de la plateforme de la dette, les activités de la division Taux, Change, Matières Premières et Trésorerie marquent une croissance de leurs revenus de 7% sur un an, une exception alors que partout ailleurs les banques ont vu leurs revenus baisser. Comme chez BNP Paribas, les recrutements ciblés sur cette activité, la plus importante de la BFI avec 600 collaborateurs environ dans le monde, se sont montrés efficients.

Encore du rattrapage en vue

Faute de données, difficile de dire encore en revanche si les embauches récentes sur la plateforme CIB en Asie, qui comptait 400 personnes fin 2010, a elle aussi porté ses fruits.

En matière de recrutement, Natixis avance à un rythme maîtrisé, après les deux plans sociaux de 2008 et 2009. Aucun chiffre n’est disponible pour le premier trimestre. En revanche, le document de référence 2010 publié récemment sur son site nous indique que sur l’ensemble de l’entité Natixis, le nombre d’employés fin 2010 (19600) n’avait pas encore rattrapé les chiffres de fin 2008 (20350).

Les effectifs de la BFI avaient même continué à baisser légèrement entre fin 2009 et fin 2010 (-30 collaborateurs) pour atteindre un total 4360 employés. Il y a donc encore du chemin à faire…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici