☰ Menu eFinancialCareers

Audit : La mobilité cabinet-entreprise à sens unique ?

L’image de 4ème cycle colle à la peau des cabinets, qui malgré des hausses de salaires, parviennent mal à retenir leurs recrues…

Une expérience dans un grand cabinet d’audit apporte, sans conteste, des gages aux employeurs. Méthodes de travail éprouvées, environnement sous pression, charge de travail importante, large spectre de secteurs couverts sont autant d’arguments à valoriser en entretien.

La saison 2006/2007 a confirmé l’intérêt porté par le marché de l’emploi pour les profils ayant acquis une expérience significative au sein des divisions spécialisées des Big 4. Ici les rémunérations connaissent peu de limites, les expertises (transactions services, normes, consolidation/reporting, optimisation de la performance financière et système d’information finance) étant de plus en plus valorisées , précise Frédéric Albin, manager senior, Hays Paris.

Trois saisons et puis s’en va…

Généralement après trois saisons d’audit, le candidat recherche soit une fonction de management en interne, soit part pour l’entreprise. Cette dernière option le séduit souvent car il considère la fonction plus valorisante – car il est partie prenante d’un projet collectif et peut peser sur l’organisation – et aussi moins stressante , poursuit Frédéric Albin.

Le retour de l’entreprise vers le cabinet n’est pas impossible, à condition d’avoir participé par exemple à la réorganisation d’une direction financière, à la mise en place d’un ERP (progiciel de gestion intégrée), ou encore après avoir procédé à des acquisitions dans un grand groupe. Mais ces exemples font plutôt figure d’exception, assure-t-on chez Hays.

Quels qu’ils soient, les candidats sont très sensibles à leur cadre de travail, à la notoriété du cabinet et aux possibilités d’évolution professionnelle ; ces points sont mis au même niveau que la rémunération , analyse Dominique Besnier, responsable des ressources rumaines chez FIDEA.

Hausse importante des salaires

La surenchère pratiquée sur les salaires par les cabinets ne saurait donc suffire. Déjà élevés, ces derniers ont pourtant augmenté en moyenne de 9% à 14% en un an, relève l’étude de rémunération Hays. Selon Frédéric Albin, les professionnels actuellement les plus demandés sont :

– Les responsables de mission ou auditeurs seniors (entre 3 et 5 ans d’expérience) : respectivement 37k euros, 39k euros et 43k euros, selon la taille du cabinet.

– Les managers /chefs de mission (dotés de 5 ans minimum d’expérience) : 39k euros dans un petit cabinet (moins de 20 personnes), 45k euros pour un cabinet de taille moyenne (entre 20 et 50 personnes) et 51k euros pour un cabinet de grande taille (effectif supérieur à 50 personnes).

commentaires (15)

Comments
  1. La fourchette de salaire indiquée à la fin de l’article me parait largement sous-évaluée par rapport aux salaires pratiqués dans les big 4 : les salaires des sénior 1 vont généralement de 42k€ à 49k€ et les managers commencent généralement au dessus de 60k€ (Le salaire de manager représente généralement le double du salaire d’entrée d’auditeur débutant)

  2. Effectivement, travaillant en big4, je confirme la remarque de l’internaute precedent, les salaires de cet article sont sous évalués.

  3. +12 !
    En effet, les gens ne tiendraient jamais 3 ans pour n’être “qu’à” 37k~40k au bout de 3 ans (qui valent facilement 5 à 10 ans en terme de stress, fatigue physique/mentale, absence de vie sociale…) ;)

  4. … on peut s’interroger sur la pertinence des conseils apportés par ces cabinets qui refusent de s’adjoindre les services de cadres opérationnels experimentés et vivent de la revente à pris d’or des expériences d’autrui : arrétons de recourir à leurs services et investissons ce qui est économisé dans des projets plus fructueux que d’enrichir les partners férus de golf !

  5. Petites precisions sur cette étude : si l’on se focalise uniquement sur la partie BIG, je suis d’accord avec vous sur la grille de salaire pour un Senior 1.
    De notre côté, l’étude traduit une fourchette de 38/47 K€, hors part variable (pour certains BIG) et selon le département concerné (Entreprises ou Grands Groupes).

  6. Autre point : concernant les Managers en BIG, notre point de départ est à 56K€. Une nouvelle fois pouvant être modifié selon le département concerné et hors variable.

  7. Je sors d’un Fat4 : en S1, j’étais à 43K€, en S2 à 52K€. J’aurais été à 65K€ au début de ma 5ème année et je ne l’aurais pas fait pour moins!!!

  8. Très bonne évaluation : 20% entre S1 et S2. Merci de préciser sur quel département vous étiez, quel type de client, et votre taux de charge (planning).

  9. La double compétence est fortement appréciée au sein des Big 4, notamment finance/IT. Je suis à 43K€ après 6 mois (commencé à 38K€).

  10. Je suis en audit fi dans un des big four, les salaires chez nous s’organise de cette façon: les assistants débutants commencent entre 31 et 41 keuros en fonction de l’école d’origine. Après deux ans, c’est à dire au grade de Senior, tout le monde gagne le même salaire un peu plus de 46 keuros. Tous ces salaires sont hors bonus et participation et sont indépendants de la BU dans laquelle on évolue.

  11. J’étais en audit des établissements bancaires. Jamais moins de 2 clients par semaine. Temps de travail de 9h à 22h et certains week-end. 2 mois de congés non pris à mon départ (pas de trou dans le planning pour les poser). Pour info, j’ai commencé à 30KE

  12. Bonjour,
    Vos temoingnages sont interessants. j’ai 28 ans et j’ai fait entreprise puis cabinet BIG 4, 2 ans en controle dépositaire et 2 ans en tant qu’auditeur finance. Respectivement, 38Ke et 54Ke à la fin de chaque job. Meme planning que Solene. Auj, un départ à 30 Ke est quasi nul car Solene a du commencer il y a des années suppl par rapport à moi.
    Je precise je ne viens pas d’une école top3 ecoles de co ou d’inge.
    Les tranches de salaires indiquées ne précisent meme pas qu’il s’agit d’une moyenne. En effet, je ne sais pas combien gagne un senior dans un petit cabinet de 20 personnes mais le décalage me semble extreme.

  13. Bonjour,

    Je suis également en audit dans un Big4 dans le département FS et je confirme ce qui a été dit plus haut. Chez nous un Senior 1 gagne en moyenne 42/44K€ et prend en moyenne entre 12 et 17% d’augmentation par an. tout dépend de sa performance et de son salaire à l’entrée…

  14. Je suis en Audit chez un Big 4 et je suis à 32 K (A2). J’ai commencé à 30 lol.
    Bref vu que j’ai fait une fac et non une école j’ai moins de 10 K par rapport à un ESCP par exp. A celà s’ajoute le bonus et les primes : stress, seniors fous (deleguant l’ensemble des taches), routine, perte de cerveau (on se sert plus de sa tete), clients desagreables… hOnnetement je ne comprend pas pourquoi ce metier est coté (en France parceque aux US c’est comme des Joy le plombier)

  15. les prix sont juste pour les blancs!(europe) mais en afrique un Senior 1 peu n’atteind pas 1500€ et il evolue dans les big 4 est ce normal?pkoi ?

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici