☰ Menu eFinancialCareers

Rapprochement SG-BNP Paribas : info ou intox ?

Les avis sont partagés quant à l’éventualité d’un tel rapprochement. Une chose est certaine : les effets sur l’emploi seraient désastreux.

Je trouve peu crédible l’idée que la Société Générale ait divulgué ces informations à la presse économique et qu’elle ait déjà mandaté deux banques d’affaires américaines , nous confie Michel Marchet, responsable CGT Société Générale et délégué syndical national du secteur bancaire.

Le fait que certains dirigeants de la banque préfèrent une fusion avec BNP Paribas plutôt qu’avec une autre banque européenne, comme cela semble être suggéré, laisse ce syndicaliste perplexe : Je ne crois pas qu’il y ait de divergences entre les membres de la direction sur la stratégie de la banque comme on peut le lire çà et là . De son côté, la SG rappelle dans un communiqué qu’une opération transformante n’est ni nécessaire ni urgente , mais ne dément en aucun cas l’information.

Conséquences sur l’emploi

Les deux banques ayant récemment suivi la même stratégie de développement, l’impact sur l’emploi serait catastrophique et les licenciements se compteraient par milliers , fait remarquer Bernard Defontaine, délégué syndical national CGT chez BNP Paribas qui, au contraire de son homologue chez SG, n’exclut pas qu’une telle opération puisse avoir lieu. Elle serait notamment justifiée par des économies de coût générées par la concentration dans le back-office .

Selon lui, cette fusion n’a en tout cas rien à voir avec celle du Crédit Agricole et Crédit Lyonnais. Cette fois-ci, les doublons sont nombreux, dans la banque de détail comme la banque de financement et d’investissement . De l’avis de banquiers, les dérivés actions où les deux groupes bancaires sont devenus des leaders mondiaux sont de loin les plus exposés. Si elle avait lieu, la fusion ferait alors la joie des concurrents qui pourraient alors débaucher des équipes entières dédiées à cette activité.

commentaires (8)

Comments
  1. Je travaille à la Société Générale et je sais d’après mes sources internes qu’une fusion avec la BNP à court terme n’est pas envisagée…

    Je pense que les médias doivent arrêter de faire circuler des RUMEURS puisque les effets sont néfastes, cela gonfle artificiellement le cours de la Société Générale en formant une bulle spéculative!

  2. Vous n’exluez donc pas une éventuelle fusion à MLT?

  3. Le PDG de BNP a largement démenti cette rumeur récemment!

  4. Intox! Je n’y crois pas du tout! Cela serait catastrophique pour leurs employés…

  5. Si les synergies de coût notamment back ofiice sont assez évidentes je vois mal les synergies de revenus compte tenu de la proximité de nos métiers, or lors d’un rapprochement les deux axes sont étudiés.
    Coupler ce postulat à l’impact “emploi” me fait dire qu’il ya peu de chance qu’un tel rapprochement ait lieu

  6. Ou alors on peut simplement penser que Bouton laisse volontairement courrir une telle rumeur pour faire grimper le cours et se proteger d’une OPA aggressive non désirée…

  7. Je pense que c’est juste une RUMEUR que les journalistes sont en train de divulguer, juste pour faire monter le cours de la Société Générale. Un tel rapprochement serait un gros désastre pour les employés, et de nombreuses seront en difficultées

  8. L’idée de faire monter le cours boursier est assez bonne. Pour en revenir à la rumeur elle est complétement folle…car la destruction de valeur liée au rapprochement des BFI de SG et de BNPP ne serait ni compensée par la création de valeur en retail ni synergie sur les activités back office et supports. Pour SG l’allié idéal serait un groupe avec BFI moyenne ou faible mais avec un gros réseau retail…..

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici