Codeur : plus que d’un métier, il s’agit d’un mode de vie...

eFC logo
fintech

La plateforme de recrutement de développeurs CodinGame vient de publier ce mardi son rapport annuel sur le métier de développeur après avoir interrogé en novembre et décembre dernier 9.000 passionnés du code dans 120 pays, dont plus de 20% sont basés en France.

Pour la deuxième année consécutive l’entreprise dresse le portrait de sa communauté de développeurs, leur quotidien, habitudes et des particularités de leur profession. Focus sur les résultats de cette étude qui révèle que, plus que d’un métier, il s’agit d’un mode de vie…

Le plus souvent, le développeur est un jeune homme entre 20 à 34 ans avec un diplôme d’études supérieures en informatique (55% des répondants sont titulaires d’un diplôme d’études supérieures). D’où l’intérêt des initiatives visant à promouvoir les femmes développeuses en France.

Des codeurs autodidactes…

L’étude relève que les développeurs commencent à coder dès le plus jeune âge : pour 73% d’entre eux avant l’âge de 20 ans et pour près d’un tiers avant l’âge de 14 ans.  Certains sont encore plus précoces, à l’image de Robert Carver, ancien responsable fixed income pour le hedge fund quantitatif AHL, qui a  appris à coder… à l'âge de 7 ans. Qui dit mieux ?

Bien que beaucoup de développeurs apprennent à coder à l'école (19%) ou à l'université (40%), plus d'un tiers se considère comme autodidacte (36%). Quoiqu’il en soit, tous soulignent l’importance d’être à jour avec les dernières nouveautés et tendances en matière de la programmation.  Pour ce faire, 70% d’entre eux déclarent lire régulièrement des blogs pour se tenir informés et 60% se tournent vers la documentation officielle en ligne ou encore vers des tutoriels écrits.

… qui aiment travailler en équipe

Contrairement aux idées reçues, les développeurs ne sont pas des loups solitaires. Ils s’épanouissent dans des environnements collaboratifs et ils aiment travailler en équipe. Plus de 70% d’entre eux déclarent préférer travailler en équipe, plutôt que seuls et 87% des programmeurs disent coder régulièrement en dehors du travail (ou de l’école).

« Nous demandons au candidat comment il conçoit le travail en équipe et dans quel environnement de travail il s’épanouit le plus, avec à chaque fois des exemples à l'appui », relève Adrien Toul, en charge de l’activité IT du cabinet de recrutement Huxley qui, pour évaluer les connaissances techniques d'un candidat, utilise justement la plateforme CodinGame.

Machine learning et IA très convoités

En termes de qualité de travail, les sondés préfèrent les projets de développement aux feuilles de route claires (pour 45% d'entre eux) et le télétravail. Quant aux logiciels préférés des programmeurs consultés, il s'agit d'abord de Windows (49,4%), devant Linux (34,7%) et Mac OS (13,6%).

Enfin, le sondage révèle également que les compétences les plus convoitées par les développeurs sont celles en machine learning et en intelligence artificielle (IA), qui constituent un objectif premier pour 49% de programmeurs interrogés. Et, vous, quelle est la compétence que vous souhaiteriez développer en 2019 ?

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact :  tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...