Et la banque américaine qui recrute le plus à Paris depuis début 2019 est...

eFC logo
talent

Vous voulez postuler dans un job en front-office au sein d'un grande banque américaine à Paris mais ne savez pas à quelle porte frapper ? Alors vous feriez peut-être bien de commencer par .... Bank of America Merrill Lynch. A en juger le nombre d'offres d'emplois postées sur son site carrières depuis le début de l'année, BofA ML est sans conteste la banque américaine qui recrute le plus aujourd'hui.

Et il y a l'embarras du choix, avec pas moins d'une dizaine de postes à pourvoir dans la capitale française depuis le mois de janvier, auxquels il convient d'ajouter une quinzaine de postes toujours non pourvus ayant fait l’objet d'annonces en décembre, le plus souvent à des rangs de vice president (VP) ou associates.

BofA recherche aussi bien des quants strats, des risk managers, des prime brokers, des vendeurs et traders. Ce qui n'est guère surprenant au regard de sa stratégie post-Brexit qui, pour rappel, vise à faire de Paris son hub de trading dans l'UE et sachant que son nouveau bureau parisien dont l'ouverture est prévue début 2019 a une capacité d'accueil de 1000 places. Qui dit mieux ?

Et les autres banques U.S. ?

Vient ensuite JPMorgan qui, depuis le début 2019, a publié sur son site carrières trois offres d'emplois dont deux concernent de sales et sales manager dans le département Treasory Service FIG et une autre un poste d'originateur senior pour couvrir la zone EMEA depuis Paris. Trois autres offres ont été publiées fin 2018 et concernent un VP en banque d'investissement, un VP sales en cash management corporate et un executive assistant. Avis aux amateurs donc, seniors comme juniors...

De son côté, Morgan Stanley se montre un peu plus discrète que ses concurrentes avec deux offres seulement disponibles depuis fin 2018 sur son careers center et qui concernent un executive director en charge des Opérations et un Chief Risk Officer, preuve que les jobs en relation avec les risques et la compliance sont en demande dans les banques américaines à Paris.

Les deux dernières offres postées pour Paris sur le site carrière de Citi remontent à l'été dernier et concernent un poste de trader et d'analyst en banque d'investissement, vraisemblablement toujours non pourvus. Wells Fargo a pour sa part publié 8 offres d'emplois à pourvoir sur Paris l'an dernier pour ses différentes divisions (trading,  risques, opérations, technologie).

Enfin, Goldman Sachs qui pourtant a procédé à plusieurs recrutements de vendeurs dérivés actions l'an dernier, comme celui de Guillaume Paulhac (ex-UBS Londres) ou de Louis de Vuyst (ex-BofA ML Londres) ne propose actuellement pas de postes à pourvoir sur Paris sur son site carrières. Rien ne vous empêche cependant d'envoyer une candidature spontanée en attendant de voir apparaître de nouvelles offres.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...