Ces petits hedge funds qui recrutent des traders et quants à Genève...

eFC logo
Lake Geneva, Switzerland

Mieux vaut traverser la Manche si vous voulez faire carrière dans l'industrie des hedge funds, sachant que le Royaume-Uni en compte près de 600 sur le millier présent en Europe. La Suisse, avec 5% des parts de marché en Europe, se place devant la France, selon les estimations généralement données par les professionnels du secteur.

Il n'empêche, le nombre de création de hedge funds en Suisse est au plus bas historique. Et de gros hedge funds étrangers ont réduit la voilure sur les rives genevoises, comme Brevan Howard. Dans certains fonds, les effectifs auraient fondu de moitié. D'autres ont carrément décidé de plier bagages à l'image du californien Passport Capital ou de Farrington Capital Management.

Malgré ce phénomène qui n'est pas nouveau, les acteurs de la place se veulent rassurants quant à la pérennité de l'industrie genevoise des hedge funds. « Genève est le berceau de nombreux petits succès locaux dans ce secteur. S’ils sont moins spectaculaires, ils s’avèrent potentiellement davantage durables », rappelle Jean Keller, directeur exécutif de Quaero Capital, dans le quotidien Le Temps.

Même son de cloche chez celle que l'on surnomme la «reine des quants» ou la «femme la plus puissante du monde des hedge funds». Leda Braga qui dirige Systematica Investments, spécialisée dans la gestion à l’aide d’algorithmes et employant une quarantaine de personnes à Genève. « Il est inimaginable que Genève disparaisse de la scène des hedge funds - la ville reste, avec Zurich, la destination naturelle pour eux sur le Continent », a-t-elle récemment précisé dans la Tribune de Genève.

Traders et quants bienvenus...

Parmi les hedge funds qui recrutent, on peut citer Makor Capital Markets S.A, le bureau de représentation genevois de Makor Securities, qui continue d'étendre le champ de ses activités en Suisse. Pas plus tard que la semaine dernière, la société a recruté Sébastien Crouzet pour monter son desk cross-asset services.

Avant de rejoindre Makor, ce professionnel du trading et du courtage a occupé des postes de direction chez Gonet & Cie, Hyposwiss Private Bank et CBH. Auparavant, il a développé la clientèle institutionnelle de Synthesis Bank, BGC Partners et Quadra Derivatives. Sachant que Makor intervient pour le compte d'investisseurs institutionnels dans les actions, le fixed income, les changes et les stratégies de trading, il va sans dire qu'une expérience dans ces domaines est la bienvenue.

Enfin, régulièrement, de nouveaux acteurs font leur apparition sur la scène genevoise des hedge funds. Dernier venu : Stouff Capital, fondé en juin dernier par deux anciens private bankers. Le nouveau fonds (orienté actions globales) sera dirigé par Julien Stouff, ex-responsable mondial de la stratégie trading de Pictet.

A ses côtés, Gregory Chevalley, ex-quant developper chez Pictet, sera en charge de la gestion quantitative et du risk management. « L’une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de partir est que nous voulions lancer un fonds sans frais de gestion (management fees). Nous facturerons uniquement si nous performons et c'est la direction vers laquelle d'autres hedge funds pourraient se diriger dans le futur », expliquent les fondateurs. De quoi donner des idées à d'autres...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : alxpin / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...