Paris continue de séduire dans l’optique du Brexit

eFC logo
Paris city view - Arc de Triomphe

Alors que la rencontre du week-end dernier entre la première ministre britannique Theresa May et le président Macron n’a pas permis d’exclure l’éventualité d’un « hard Brexit », la montée en puissance de la capitale française, amorcée il y a quelques mois, semble se poursuivre au cœur de l’été.

HSBC choisit de rattacher ses activités européennes à sa filiale française

Dans un communiqué de presse présentant ses résultats semestriels, HSBC France vient d’annoncer l’acquisition de filiales irlandaise et polonaise de HSBC Bank plc au 1er août, et l’acquisition à venir de sept succursales européennes « actuellement rattachées à HSBC Bank plc ». L’acquisition et le rattachement juridique à la filiale française de ces sept entités - situées en Belgique, en Espagne, en Irlande, en Italie, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en République tchèque - devraient être effectifs courant du premier trimestre 2019, soit dans les semaines précédant l’entrée en vigueur du Brexit à la fin mars.

Bank of America persiste et signe

Toujours confrontée à l’incertitude quant à l’avenir de Londres au centre des services financiers après la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, Bank of America s’apprête pour sa part à transférer ses research analysts dans les nouveaux locaux parisiens de la rue de la Boétie, siège de son hub européen. Deux sources bien informées précisaient hier que ces analystes faisaient partie « du petit nombre d’employés » sur les rangs en vue d’une délocalisation, alors que la banque vise à créer au moins 200 postes dans la capitale française.

Après les transferts annoncés de Sanaz Zaimi, Vanessa Holtz et Othmanne Kabbaj sur le site parisien, ce nouveau mouvement vient confirmer la volonté d’anticipation du géant américain.

Credit Suisse suit le mouvement

A l'encontre des tendances du printemps, Credit Suisse aussi a préféré Paris à Londres. C’est en effet la capitale française qui accueillera la direction EMEA de sa division Debt Capital Market. Aux dernières nouvelles, l’un de ses responsables ne serait autre que Khalid Krim, parti en 2011 chez Morgan Stanley.

Ces annonces s’inscrivent dans la même veine que celles de BlackRock et Citigroup, qui avaient dévoilé courant juillet leurs intentions d’investir plus largement en France, avec le recrutement de personnalités d’envergure et la perspective de créations de poste pour accompagner leur relocalisation de ce côté-ci de la Manche.

Crédit photo : Getty Images

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close