Les banques françaises parmi les moins généreuses de la City pour les VPs et les directors ?

eFC logo
Pay VPs and directors in banking

Principal sujet de discussion lorsque deux employés de deux banques différentes se rencontrent : 'qui paie le mieux cette année' ? Et cette année, l'enquête réalisée par le site de benchmarking de salaires dans le secteur financier Emolument.com pour Financial News montre sans grande surprise que ce sont les banques américaines (en tout cas à Londres) qui paient nettement mieux au niveau VP que leurs consoeurs européennes.

Des données à relativiser vu que l'enquête est basée sur 140 réponses, ce qui certes est suffisant pour constituer un échantillon statistique valide, mais signifie qu'à peine une douzaine de personnes par banque ont été sondées. Les réponses elles-mêmes peuvent être biaisées du fait que ceux qui ont perçu de faibles bonus peuvent avoir honte d'en parler et ceux parmi les mieux lotis ont peut-être autre chose à faire que de répondre à des sondages. Récemment, un sondage similaire avait suscité la surprise en révélant que Nomura était la banque la plus généreuse de Londres.

Mais lorsque l'écart de rémunération entre entre Citigroup (£ 292k) et SocGen (£ 150k) est si grand, il semble que ce ne soit plus un problème de données. Les banques américaines génèrent plus d'argent si bien que leurs employés gagnent plus d'argent. C'est aussi simple que ça. Les données viennent par ailleurs confirmer certaines choses que l'on savait déjà, à savoir que les banques qui paient le salaire fixe le plus élevé sont aussi celles qui paient les plus gros bonus.

Ainsi, en tête de classement, les VP's de chez JP Morgan ont gagné des bonus équivalent à leur salaire fixe tandis qu'en milieu de classement les bonus avoisinent les 50% du fixe (ex : BNP Paribas et Barclays) et en bas de classement les 20-30% (ex : Deutsche Bank et SocGen). Certaines banques affirment souvent qu'elles paient des salaires fixes afin de maintenir les coûts fixes à un faible niveau, mais qu'elles sont compétitives sur la rémunération totale; ce qui est rarement vrai.

Mais le plus important, et c'est sans doute là la limite de ce type d'enquête, est que la variation individuelle est toujours plus importante que les moyennes. Les banquier n'ayant pas bien performé obtiendront des bonus médiocres, même dans les banques les plus généreuses, alors qu'il est toujours possible de s'enrichir dans une banque même quand celle-ci est défaillante. Il vaut donc mieux être au bon endroit et au bon moment, même si le plus important reste encore de bien faire son job pour toucher le salaire qui va avec !

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...