CFA : comment survivre le jour J de l'examen ?

eFC logo
CFA exam day

Ce samedi aura lieu la session de juin des examens 2018 du CFA. Si vous faites partie de l'un des dizaines de milliers de candidats inscrits pour passer les examens, alors bonne chance. Ils ne sont pas faciles, comme le reflète le taux de réussite. Cependant, ayant moi-même réussi les trois niveaux et étant CFA Charterholder, je veux que vous sachiez qu'il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour vous facilier la tâche...

Un trou de mémoire ? Allez aux toilettes !

Les trous de mémoire pendant les examens CFA sont plus fréquents qu'on ne le pense. À chaque niveau, je me souviens d'avoir ouvert le cahier d'examen, survolé les questions et eu régulièrement un trou de mémoire. Si cela vous arrive, mon conseil est de répondre à quelques questions dans les domaines où vous êtes fort afin de renforcer votre confiance et, espérons-le, gagner des points. Si votre cerveau atteint le stade où vous êtes incapable de vous souvenir d'une formule ou d'un sujet précis, allez aux toilettes ou au distributeur d'eau (même si vous n'en avez pas besoin). Le fait de s'éloigner de votre copie va vous aérer l'esprit. Ne reste plus à espérer que vous retrouviez toute votre tête lorsque vous reviendrez.

Optez pour des bouchons d'oreilles

Les bouchons d'oreilles sont autorisés dans la salle d'examen. Ils sont particulièrement utiles si la personne à côté de vous tousse et a besoin de s'éclaircir la gorge par intermittence. Cela peut aussi couvrir le bruit dans certains centres d'examens comme celui de London Excel qui est assez proche de l'aéroport de London City et où l'on entend des avions passer...

Posez votre stylo lorsqu'on vous le demande

Lorsque le surveillant dit : « Arrêtez d'écrire et posez votre stylo», cela signifie d'ARRÊTER D'ECRIRE ET DE POSER VOTRE STYLO. Si vous continuez, vous aurez échoué à suivre des instructions très simples en plus d'avoir enfreint le code de déontologie du CFA. A la fin de mon examen de niveau III, il y avait un gars quelques rangs devant moi qui continuait à remplir son QCM. Il a été aperçu par un surveillant qui a relevé son numéro de candidat. Imaginez la douleur d'être disqualifié lors du dernier obstacle.

Informez les surveillants si l'on vous importune

Quand j'ai passé mon examen de niveau II, la personne devant moi secouait vigoureusement sa jambe. Je ne pouvais qu'imaginer à quel point c'était perturbant pour son voisin de table (sachant qu'au Excel à Londres, il y a deux personnes par table). Dans ces situations, le dire à un surveillant (comme il l'a fait) semble évident. Vous voulez optimiser vos conditions d'examen et pas que les nerfs d'une personne vous coûtent six mois de dur labeur.

Prenez le petit déjeuner et le déjeuner, mais mangez léger

Ce seront deux des repas les plus importants que vous aurez le jour de l'examen. Ne mangez rien qui puisse perturber votre estomac. J'ai vu un type avaler deux gros hamburgers pendant la pause déjeuner (probablement par stress). J'ai ensuite vu le même type dans la salle d'examen disparaître pendant 15 minutes (certainement aux toilettes) dans la session de l'après-midi. Je ne suis pas sûr qu'il ait réussi à finir son devoir.

Évitez votre téléphone pendant le déjeuner

Ce conseil est personnel, mais il vaut la peine d'en tenir compte. Utilisez la pause déjeuner pour déjeuner. Il y avait un gars qui a passé 45 minutes de sa pause au téléphone, en parlant de la dureté de l'examen du matin. Avant qu'il ne le sache, il était temps de rentrer, et je suis sûr que son estomac ne l'a pas remercié. En outre, parler de la dureté de la session du matin a probablement eu un impact négatif sur sa confiance pour la session de l'après-midi. Vous voici prévenu.

Jai Doshi, CFA Charterholder, travaille dans la recherche hedge funds chez Mercer Investment Consulting

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close