Les banquiers londoniens de Goldman Sachs attendus à Paris pour cet été...

eFC logo
Goldman Sachs Paris

Le mois d'août à Paris est généralement calme. Les Parisiens eux-mêmes ont suivi le soleil vers les plages du Sud de la France tandis que les touristes se pressent autour des principaux sites touristiques. Beaucoup de commerces sont fermés et un certain ennui envahit la capitale. Bref, août n'est pas un mois pour le travail. Mais essayez d'aller dire cela aux banquiers de Goldman Sachs. Été ou pas, ils sont sur le point d'arriver à Paris. Et ils ne sont pas connus pour paresser !

Richard Gnodde, responsable de Goldman Sachs International, a déclaré mercredi que Goldman prévoyait de déplacer "des dizaines" de banquiers londoniens vers Paris d'ici la fin du mois. Au cours des trois à cinq prochaines années, Goldman prévoit de doubler la taille de ses équipes bancaires en Europe continentale, a-t-il précisé au journal Les Échos, Paris étant clairement une priorité.

Évidemment, le Brexit n'est pas étranger à cette décision. Richard Gnodde a expliqué qu'il regrettait l'incertitude causée par la décision du Royaume-Uni et que Goldman Sachs devait protéger sa capacité à faire des affaires en Europe continentale. Mais le Brexit n'est pas la seule raison, Gnodde ayant déclaré que le renforcement du bureau parisien de Goldman Sachs avait aussi sa "propre logique".

D'après lui, la politique du président Macron est susceptible de bénéficier aux clients de Goldman en rendant la France plus attractive auprès des entrepreneurs et les grandes entreprises. Paris serait ainsi devenue une terre d'opportunités. Et le fait que les banquiers américains de chez Goldman apprécient Paris n'est pas négligeable. Son CEO Lloyd Blankfein n'a-t-il pas lui même indiqué jadis que l'agrandissement du bureau parisien servait en partie à rassurer les banquiers seniors américains basés à Londres et qui boudaient Francfort ?

D'ores et déjà, 60% des transferts de personnel de Goldman de Londres vers l'UE ont déjà eu lieu, a précisé Richard Gnodde. Le renforcement du bureau parisien concernera des banquiers ayant l’habitude de travailler avec des clients à travers la France, la Belgique et le Luxembourg, sous la direction de Marc d'Andlau, managing director de Goldman Sachs précédemment basé à Londres. Qui plus est, comme nous l'avons déjà noté dans nos colonnes, Goldman a choisi Paris pour monter son équipe de vente de dérivés actions.

Bien évidemment, Paris n'est pas le seul point de chute des affectations post-Brexit de Goldman Sachs. Richard Gnodde a déclaré que la banque américaine prévoyait également de développer ses équipes bancaires à Stockholm, Milan, Madrid et Francfort. Les banquiers londoniens de Goldman Sachs sont donc sur le point de faire leurs valises. Mais rien ne dit qu'ils poseront un mois entier de congés pour visiter la Côte d’Azur qui demeure la destination estivale préférée des financiers français.

A lire aussi…

Close