Une société de gestion française innove en lançant un fonds dédié à l'IA

eFC logo
robotic hand holding chess king

La Financière de l’Echiquier (LFDE) a annoncé ce mardi matin la création d’Echiquier Artificial Intelligence, une nouvelle solution « actions internationales » investie dans des entreprises leaders en forte croissance qui développent ou bénéficient de l’intelligence artificielle. Elle sera commercialisée à compter du 19 juin au Luxembourg, en France d'ici la fin du mois de juin, puis à travers l'Europe.

« Nous sommes très heureux de proposer à nos clients et partenaires la possibilité d’investir sur cette thématique d’avenir qui offre de très nombreuses opportunités pour toutes les entreprises et tous les secteurs de l’économie, mais également aux épargnants sur une thématique de diversification nouvelle », commente Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier

La stratégie repose sur des convictions fortes du gérant fondées sur une approche de stock picking. Son univers est composé de toutes capitalisations boursières sur quatre segments : les développeurs d’IA, les utilisateurs adoptant ces technologies, les infrastructures dans lesquelles l’IA se déplace et enfin les entreprises qui développent des capacités sensorielles pour l’IA (vision, radars, capteurs).

Un marché en plein essor

La Financière de l’Echiquier est ainsi la première société de gestion française à lancer un produit sur cette thématique de l’intelligence artificielle qui présente un très fort potentiel de croissance pour l’économie mondiale. « D’ici à 2030, l’Intelligence Artificielle devrait ajouter 13.500 milliards d’euros à l’économie mondiale, soit l’équivalent économique de l’Union européenne », indique Rolando Grandi.

Ce dernier assurera la gestion d’Echiquier Artificial Intelligence en plus de ses fonctions actuelles de co-gérant du fonds Echiquier World Equity Growth et responsable du fonds FCM Robotique au sein de la gamme actions internationales et thématiques de LFDE, enrichie par ce nouveau produit. A noter que FCM Robotique, lancé en janvier 2015, investissait déjà dans l'intelligence artificielle. Ce qui fait de LFDE un précurseur en la matière alors même que les idées reçues autour de la digitalisation des métiers de la gestion d'actifs sont encore tenaces.

Profils digitaux bienvenus

C'est donc peut-être le bon moment de postuler chez La Financière de l’Echiquier qui emploie plus de 120 salariés et est en mode recrutement. Après s'être offert en novembre dernier les services d’Eric Pinon, président de l’AFG, en tant que senior advisor, LFDE a recruté courant mars Christophe Mianné, l'ex-banquier star de la SocGen, comme directeur général afin d'accélérer son développement européen.

Plus récemment, La Financière de l'Echiquier a annoncé l'arrivée de Saphia Gaouaoui, ex-directrice des relations presse et co-responsable de la communication externe chez SocGen, au poste de directrice communication & marketing. Diplômée d’un master II de Finance de l’université Paris I Panthéon Sorbonne et d’une maîtrise d’économie appliquée et finance de marché de Paris IX Dauphine, cette spécialiste en communication financière aura notamment pour mission l’accélération de.... la stratégie digitale. Alors un mot : foncez !

Credit photo : PhonlamaiPhoto / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close