☰ Menu eFinancialCareers

Bon à savoir : Natixis veut devenir le leader mondial de la gestion active

Successful Businessman Number One Business Dark Suit

Devenir le premier acteur de la gestion active au monde d’ici à 2020, telle est l’ambition de Natixis. Mais comment la filiale de BPCE compte-t-elle y parvenir ? « L’un de nos atouts sera de pouvoir gérer le risque pour nos clients à travers différentes classes d’actifs et en fonction des évolutions du marché », explique Jean Raby, directeur du pôle Gestion d’actifs et de fortune de Natixis.

D’un côté, se trouvent des gérants actifs spécialisés, pas forcément de grande taille, qui fournissent des stratégies sur mesure, génératrices de surperformance ; de l’autre, de gros fournisseurs de produits d’investissement à bas coût, conçus pour le marché de masse.

Et, coincés au milieu, on retrouve des petits gérants actifs qui peinent à être compétitifs ainsi que des gérants passifs, qui n’ont pas la masse critique qui leur permettrait d’offrir à leurs clients des solutions à bas coût en étant rentables.

Une approche différente

L’approche de Natixis est légèrement différente. Bien que ses affiliés soient de taille variable (actifs sous gestion allant de 2 à 300 milliards d’euros), ils sont tous autonomes dans leurs styles d’investissement et proposent tous une gestion active et de conviction.

Certains ont un positionnement de niche mais ensemble, ils forment un réseau avec la bonne taille critique et qui s’appuie sur une plateforme de distribution centralisée, elle-même à la bonne échelle. « Nous avons donc un modèle unique, qui allie la souplesse et l’esprit d’entreprise des équipes d’investissement de la gestion active, avec un modèle de distribution centralisé et mondial », poursuit Jean Raby.

En parallèle, Natixis dispose d’une plateforme qui fournit des solutions à bas coût et à fort rendement à ses clients assureurs, sur laquelle elle gère de gros volumes. « Même si les commissions sont plus faibles sur ce type de produits, nous sommes rentables parce que nous sommes très bons », se réjouit Jean Raby.

Priorité stratégique

La gestion d’actifs est au coeur des priorités de Natixis dans le cadre de son plan stratégique “New Dimension“ qui entend affirmer sa position de leader mondial dans la gestion active, par la taille, la profitabilité et la capacité à innover. Principaux objectifs 2018-2020 : atteindre une collecte nette de 100 milliards d’euros sur la période, avec près de 1.000 milliards d’euros fin 2020 pour un résultat brut d’exploitation supérieur à 1 milliard en 2020.

Pour y parvenir, Natixis entend étendre son réseau de distribution, notamment en Europe, croître le segment des Alternatifs et Solutions, développer  la plateforme Asie-Pacifique, développer l’Investissement Socialement Responsable (ISR). Sans oublier la digitalisation, l’innovation, et l’efficacité opérationnelle, au coeur de la stratégie de Natixis (blockchain, robo-advice, CRM, etc.).

C’est donc le bon moment de postuler chez Natixis Investment Managers qui emploie 880 collaborateurs dans le monde et regroupe une entité de distribution mondiale qui, depuis Paris, Londres et Boston, offre un accès direct à tous les styles de gestion et produits, ainsi que 26 sociétés de gestion d’actifs financiers et immobiliers. « Chaque société de gestion qui travaille avec nous possède une philosophie et une approche de l’investissement qui lui sont propres », précise David Giunta, CEO de Natixis Investment Managers aux États-Unis et au Canada.

Affiliés de Natixis Investment Managers


Crédit photo : PeskyMonkey / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici