☰ Menu eFinancialCareers

Recrutement : les sociétés de gestion vont de l’avant

On a touché le point le plus bas, ça ne peut qu’aller mieux . C’est en substance le message des recruteurs spécialisés sur le marché de la gestion d’actifs. Et les signes positifs se multiplient bel et bien au fil des semaines.

La demande repart surtout du côté des gérants seniors (7 à 10 d’expérience), constate Odile Couvert fondatrice et Managing Partner du cabinet de chasse spécialisé Amadeo Executive Search. Les RCCI (responsable de la conformité et du contrôle Interne), et de manière générale les spécialistes de la gestion du risque et les compliance officers continuent d’avoir la cote. De même que l’intérêt pour les product specialists et les professionnels du product developement se confirment alors que de nombreux asset managers souhaitent relancer leur offre .

Après avoir sérieusement réduit ses coûts et enduré une grande vague de consolidation, l’industrie doit désormais démontrer sa rentabilité à long terme. Ce qui passe par un redéploiement des gammes de fonds et un développement à l’international, notamment sur les pays émergents. C’est le cas de BNP Paribas Investment Partners,Natixis Global Asset Management ou encore Amundi, né l’an dernier de la fusion de Crédit Agricole AM et de Société Générale AM.

L’embauche reprend pas forcément où on l’attend

Mais l’embauche semble davantage se concrétiser dans l’immédiat auprès des structures de taille intermédiaire. Ainsi, après avoir gelé leurs recrutements en 2009, Oddo Asset Management et Rothschild & Cie Gestion prévoient tous deux d’augmenter ainsi leurs effectifs commerciaux (NouvelObs.com).

Rothschild & Cie Gestion vise une collecte de plus de deux milliards d’euros en 2010 en investissant notamment dans son développement en Europe. Nous allons procéder à un recrutement important, d’environ 10 personnes, surtout dédiées au développement commercial en Suisse, en Allemagne, au Benelux, en Italie ou encore en Espagne (…) et au développement d’une expertise sur la gestion actions émergentes , a indiqué Jean-Louis Laurens, associé gérant de Rothschild & Cie Gestion, qui emploie aujourd’hui une centaine d’employés (LesEchos.com).

Une ambition de développement partagé par Ofi Asset Management, qui après l’intégration de la société de gestion alternative ADI en 2009, a fait état d’un début d’année très positif (LesEchos.com).

De son côté, Aviva Investors vient de baser sa responsable des ventes investisseurs institutionnels Europe à Paris. Ses intentions de développement sont très claires : Nous allons faire un effort particulier pour renforcer nos équipes de vente, aujourd’hui composées de neuf personnes. […] Nous continuons par ailleurs à renforcer nos équipes de gestion […] .Nous allons également continuer à renforcer le département des risques et les fonctions support, en particulier la partie reporting , expliquait Jean-François Boulier, président du directoire d’Aviva Investors France dans une interview à Boursereflex.com le mois dernier.

Groupama AM, AXA Investment managers, La Banque postale AM, Lazard Frères Gestion et Carmignac seraient également actuellement actives sur le marché de l’emploi.

Big isn’t always beautiful

L’industrie redresse la barre. La gestion française a en effet retrouvé en 2009 une croissance à deux chiffres. Les actifs gérés sont estimés fin 2009 à 2 617 milliards d’euros, en hausse de 10,8% (contre une baisse de 11 % en 2008), selon l’Association Française de Gestion.

Fait tout aussi encourageant pour les professionnels : le mouvement de création de boutiques ne faiblit pas, même en ces temps difficiles : une trentaine de nouvelles sociétés ont été créées courant 2009.

La prédiction selon laquelle la crise marquerait la fin des boutiques était fausse. Carmignac, qui emploie 130 personnes, a fait une excellente année 2009 et continue de croitre. Big is beautiful n’est pas toujours vrai , commente Aymeric Poizot, directeur en charge des activités de notation des sociétés de gestion d’actifs chez Fitch Ratings (eFinancialNews.com). Carmignac s’est en effet distinguée en 2009 par une collecte très enviée de quelque 15 milliards d’euros.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici