☰ Menu eFinancialCareers

Le blues des cadres

Depuis des années on dit les cadres démotivés. Désormais, experts en ressources humaines et dirigeants s’interrogent sur les nouvelles valeurs des cadres. En contact quotidien avec les candidats et les entreprises, le cabinet Ajilon Recruiting analyse ce phénomène.

Aujourd’hui, bon nombre des 4 millions de cadres middle management que compte la France souffrent d’une situation bâtarde. Depuis les années 90, l’écart entre les cadres middle management et les cadres dirigeants (Comité de Direction) se creuse tandis que celui entre cadres et non cadres se comble. En parallèle, le cadre fait face à une nouvelle organisation plus transversale des entreprises ; il se trouve alors dans une sorte de flou hiérarchique .

En 1993, touchés de plein de fouet par la récession, ils découvrent le chômage et adoptent une démarche plus circonspecte vis à vis de l’entreprise. Avec la mondialisation et la financiarisation des échanges, leurs statuts de courroie de transmission entre la direction et la base évolue.

La fonction de cadre en en pleine mutation et les nouveaux schémas de management ne sont pas encore clairement établis : ni tout à fait sommet de l’entreprise, ni autorisés à se rapprocher trop près de leurs équipes, les cadres errent, en quête d’identité.

Dans ce contexte, le cadre décisionnaire a été supplanté par le technicien. Les cadres sont désormais choisis pour leurs compétences métiers mettant au second plan les compétences managériales pourtant essentielles dans la direction d’une équipe. Le cadre devient un exécutant : il doit appliquer sans être forcement informé et donc convaincu du bien fondé de son action.

Philippe Fresse, directeur général d’Ajilon Recruiting décrypte : nous sommes en pleine mutation, les schémas organisationnels de la société post industrielle sont en train de s’effondrer. Nous devons inventer une nouvelle organisation du travail, de nouveaux modes de communication (et de management) et revaloriser le statut des cadres, sinon nous devrons faire face à une grave pénurie .

Le cadre sous pression

Aujourd’hui, beaucoup de cadres sont en position de retrait vis à vis de l’entreprise. Les procédures de reporting sont de plus en plus contraignantes et ils sont soumis à une pression grandissante entre les actionnaires et la direction dont ils ne perçoivent pas la stratégie, souvent par manque de communication interne.

A cet égard, une enquête récemment dévoilée par Ernst&Young dévoile que les dirigeants estiment partager leurs stratégies auprès de plus de 75 % des cadres tout en admettant que celles-ci s’accompagnent rarement d’objectifs opérationnels. Bref les cadres seraient responsabilisés mais peu objectivés.

Cette tendance s’accentue avec le raccourcissement des délais et les impératifs de productivité. Les cadres développent alors de nouveaux comportements en réaction à ce nouveau mode d’organisation. Dans cet environnement incertain, à la dimension relationnelle trop rare, ils sont moins impliqués dans le monde de l’entreprise et privilégient leur vie personnelle , analyse Philippe Fresse.

La révolte des cadres

Résultat, être cadre aujourd’hui est plus perçu comme une contrainte que comme une reconnaissance. Les jeunes générations perçoivent avant tous les sacrifices qu’ils devront consentir, et ont des difficultés à cerner précisément les avantages, autres que financiers.

Face à la perte de pouvoir des jeunes cadres qui n’ont plus la culture d’entreprise de leurs aînés, certains refusent les promotions. La carrière pyramidale où le cadre gravit progressivement les différentes marches de l’entreprise n’est plus un modèle dominant , observe-t-on.

Le sondage réalisé par l’Association des Centraliens auprès des jeunes diplômés a montré que plus de la moitié s’interrogent sur l’équilibre à trouver entre vie professionnelle et vie personnelle ; cette préoccupation arrive loin devant la nomination à un poste à responsabilités, par exemple. Véritablement, en rupture avec le modèle typique des années quatre-vingts, les cadres sont une catégorie individualisée et atomisée.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici