☰ Menu eFinancialCareers

Les banquières doivent-elles imiter Dati ?

Le retour de Rachida Dati à ses fonctions de ministre de la Justice cinq jours après son accouchement divise les Français (Le Monde.fr). D’après un sondage Ifop, ils sont 56 % à désapprouver la garde des Sceaux.

La sphère politique n’est pas la seule à connaître ce phénomène. Dans la finance aussi, des femmes décident de revenir travailler quelques jours à peine après avoir accouché. Une tendance qui, si elle était jusqu’à présent plus répandue dans les pays anglo-saxons, débarque dans l’Hexagone.

Pourtant, le Code du travail stipule que la durée minimale du congé maternité est de 16 semaines (en général 6 semaines avant et 10 semaines après l’accouchement). La salariée peut prendre un repos moins long mais pour bénéficier d’indemnités journalières, elle doit s’arrêter de travailler au moins 8 semaines (lesjeudis.com).

Mais au-delà des textes de loi et des esprits partisans, la vraie question n’est-elle pas de savoir si ces femmes prennent ce genre de décision en toute quiétude ou parce qu’elles n’ont pas vraiment le choix, certains allant jusqu’à parler de harcèlement moral de la part de leur hiérarchie ?

commentaires (10)

Comments
  1. Ces femmes sont libres de faire ce qu’elles veulent après tout. Elles gagnent suffisament bien leur vie pour se payer une armée de nurses et de baby sitters tout au long de l’année pour s’occuper de leur progéniture…

  2. J’ai lu quelque part que Rachida Dati s’était organisée pour aménager son emploi du temps et travailler en partie depuis chez elle. Malgré tout, ça me choque un peu. Mais bon, on est pas à une bizzarerie près dans ce monde affairiste.

  3. Je ne vois pas ce qui est choquant de voir que Rachida Dati s’est organisée pour aménager son emploi du temps et travailler en partie depuis chez elle. Elle vient d’avoir un bébé; il est tout à fait normal qu’elle profite de la maternité et tout comme une femme normale, même dans la politique, elle a le droit de donner naissance.
    Toujours près à critiquer et à trouver des problèmes qui n’existent pas dans ce pays.. franchement

  4. Je me suis peut-être mal exprimé : ce que je trouve choquant, c’est qu’elle reprenne le travail aussi vite, pas qu’elle aménage son temps de travail à sa guise !

  5. Je ne suis pas choquée, puisqu’elle doit avoir à sa disposition des employés de maison, nurses etc, pour s’occuper du quotidien.
    Elle assume pleinement son statut!! Qui est bien particulier, et en conséquence ne doit pas ouvrir aucune voie de polémique. Les femmes actives ne doivent pas se sentir concernées par la décision d’un ministre en exercice !!

  6. Je suis d’accord avec Steven. C’est choquant car R. Dati a une image publique et que de ce fait, il faut qu’elle fasse attention à ses actes car certains employeurs pourraient demander à certaines femmes de faire comme Dati alors qu’elles ne le souhaitent pas.
    J’estime que si nos mères se sont battues pour avoir ce droit alors il faut le respecter!! Enfin, tout le monde n’a ni l’argent ni les relations ni le pouvoir… pour se permettre de faire comme elle!!

  7. “arreter de faire des gosses, comme cela le problème est résolu”. Ca y est, la finance a parlé?. Depuis la crise est arrivée, la bulle du crédit a éclaté sur des croyances et l’ignorance (que certains ont très bien exploité). La finance fonctionne au ralenti et se fait toute petite, donc profitez-en! Pas ou très peu de deals en M&A, réduction de la voilure sur les desks, moins de crédits… face à cela, profiter du congé de maternité et de faire respecter vos droits de mère. La finance passera après!

  8. Sarko a fixé la “Réforme” de la justice à l’ordre du jour du conseil des ministres lors de son passage à l’hopital. Les médias l’annoncent en disgrace… ces temps-ci tout est com et politique de soumission minable.
    la flippe pour son job est un moteur puissant, cf. les habitués de ce site..

  9. c est un mauvais exemple car à cause de ce genre de comportement , les meres qui respectent leurs conges pour profiter de leur enfant et se remettre de leur grossesse passent pour des “boulets” …ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE
    Etant moi meme dans les finances, toutes les femmes enceintes s’empressant de revenir à leurs postes une fois qu elles avaient accouché et retardaient au maximum leurs depart en congé mater …..
    AU FINAL : si tu prends ton congé mater, tu passes pour celle qui ne veux pas bosser !

  10. Le problème n’est pas que Dati revienne au taff 5 jours ou X jours après. Elle est nulle. Je suis pas choqué par une ministre compétente qui prend un mois de congé mat. Je le suis par une ministre incompétente qui reviens au bout de 5 jours. Et c’est pareil pour les filles au travail!
    Parole de consultant dans un milieu où il y n’y a pas assez de filles.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici