☰ Menu eFinancialCareers

Vous voulez travailler pour une BFI française à l’étranger ? Voici où postuler, banque par banque…

concept search, woman with headset, globe, flags and magnifying glass

Vous voulez travailler pour une grande banque de financement et d’investissement française à l’étranger ? Reste encore à savoir où postuler. Sur la base des annonces faites depuis le début de l’année par les grandes banques françaises, voici donc les destinations ainsi que les lignes de métiers à privilégier pour maximiser vos chances de voir votre candidature retenue, que ce soit en Europe ou sur les autres continents…

BNP PARIBAS CIB

M&A – États-Unis

La banque de financement et d’investissement de BNP Paribas vient de lancer un nouveau service de fusions et acquisitions principalement destiné aux clients entreprise de Bank of the West. Cette nouvelle initiative proposera des conseils et des solutions sur mesure en matière de M&A à tous les clients, et notamment aux clients de secteurs clés dans lesquels Bank of the West dispose d’une expertise sectorielle solide tels que la technologie, l’industrie, la santé, la boisson, l’alimentation et l’agroalimentaire.

« Nous continuons d’étendre le rayonnement géographique de nos services de banque commerciale aux États-Unis, et notre grande expertise du secteur associée désormais aux solutions de Conseil M&A de CIB offrira à nos clients un accès exceptionnel à des solutions spécialisées et internationales », a souligné Jean-Marc Torre, directeur de Commercial Banking Group au sein de Bank of the West. Rappelons que la filiale de la banque française s’est récemment illustrée dans le classement 2017 des femmes les plus influentes en banque-finance…

Vente et trading – Asie-Pacifique

Les aspirants sales et traders pourront toujours essayer de postuler chez BNP Paribas qui a affiché début 2017 une bonne performance en vente et trading dans la zone Asie. En Asie-Pacifique, la banque dispose de 2 centres principaux, à Hong-Kong et Singapour. Ses divisions Corporate & Institutional Banking (CIB) et International Financial Services (IFS) y sont particulièrement présentes. BNP Paribas a même inauguré à Singapour, en mars 2014, un campus chargé de la formation et du développement des talents en Asie-Pacifique.

Corporate Banking – Royaume-Uni / Allemagne / Pays Scandinaves

En mars derrnier, BNP Paribas a indiqué vouloir accélérer le développement de la clientèle en Europe dans sa division BFI, notamment dans les pays d’Europe du nord. Ainsi, BNP CIB entend augmenter de nombre de ses clients corporates en Allemagne, au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves, avec un objectif chiffré : 350 nouveaux clients corporates d’ici 2020.

Pour ce faire, la banque a nommé dès le mois de janvier un ex-banquier de chez HypoVereinsbank, Lutz Diederichs, pour piloter le groupe en Allemagne. « L’Allemagne est un marché prioritaire pour le Groupe », rappelle à ce sujet Philippe Bordenave, directeur général délégué de BNP Paribas et responsable pour les activités en Allemagne.

En mars, dans le cadre de son Plan de développement 2020, BNP Paribas CIB identifiait le Royaume-Uni comme l’un des quatre marchés européens pour lesquels l’objectif est de développer son activité, notamment dans les segments des services aux entreprises et aux filiales de groupes multinationaux implantées au Royaume-Uni.

En septembre, BNP la banque annonçait la nomination de Matthew Ponsonby comme responsable du métier Corporate Banking au sein du pôle CIB au UK. « Notre objectif consiste à développer cette franchise qui est déjà bien implantée au Royaume-Uni », déclarait alors Anne-Marie Verstraeten, responsable Pays du Royaume-Uni chez BNP Paribas. Brexit ou pas, c’est donc le bon moment de postuler, d’autant plus que BNP Paribas vient de fêter cette année ses 150 ans de présence au Royaume-Uni.

Finance quantitative – Portugal

BNP Paribas devrait embaucher 75 personnes pour sa nouvelle division Intelligence Artificielle (AI) qui emploie déjà 25 personnes dans son laboratoire, réparties entre Paris et Lisbonne au Portugal. « Nous recrutons environ 10 personnes par an », précisait dans nos colonnes en mai dernier Édouard d’Archimbaud qui dirige le laboratoire de données et d’intelligence artificielle de BNP Paribas. A noter cependant que BNP est davantage susceptible de recruter auprès des universités de Lisbonne ou de Porto. « Nous trouvons là-bas de bons profils, ce n’est pas très loin de Paris et c’est bon marché », indique Édouard d’Archimbaud.

CREDIT AGRICOLE CIB

Debt Capital Market – Royaume-Uni

La banque de financement et d’investissement du Groupe Crédit Agricole vient de renforcer son activité DCM. Pour ce faire, Crédit Agricole CIB a recruté en septembre Cécile Bidet, managing director chez Société Générale à Londres depuis plus de dix ans, comme responsable mondiale de Debt Capital Markets Solutions and Advisory.

« Avec sa grande expérience dans le conseil et sa connaissance des Institutions Financières, j’ai toute confiance en Cécile pour nous aider à accroître notre proximité avec nos clients SSA, Corporates et Institutions Financières au niveau mondial, et à renforcer notre offre de solutions, en accord avec notre Stratégie Debt Capital Markets axée sur le conseil », explique Sébastien Domanico, le responsable mondial de DCM chez Crédit Agricole CIB.

Equity Capital Market / Corporate Banking – Allemagne et Autriche

Crédit Agricole CIB est implanté en Allemagne depuis… 1948. L’offre proposée répond aux besoins des grandes entreprises, des établissements financiers et des investisseurs institutionnels allemands et autrichiens. « Depuis des décennies, l’Allemagne et l’Autriche sont des marchés clés pour Crédit Agricole », rappelle Frank Schönherr, Senior Country Officer Allemagne et Autriche. A noter que ces dernières années, CACIB a sensiblement progressé en Allemagne et a atteint le haut des classements dans les émissions d’obligations d’entreprises et d’obligations garanties.

NATIXIS 

Dérivés actions / DCM / Leveraged finance – Asie-Pacifique

S’il y a bien une destination où postuler chez Natixis, c’est l’Asie-Pacifique. Fin septembre, la filiale de banque de financement et d’investissement du groupe BPCE a de nouveau été distinguée pour son expertise en solutions multi-assets et sa capacité d’innovation dans cette zone. Elle a reçu une série de distinctions saluant son expertise cross-asset et récompensant les solutions d’investissement structurées qu’elle développe pour ses clients en Asie-Pacifique. La prestigieuse revue financière AsiaRisk lui a ainsi décerné les trophées « Structured Products House of the Year » et « Deal of the Year ».

Natixis a été également doublement récompensée par MTN-i, publication spécialisée dans les marchés de la dette. Ces deux prix, « MTN-i Award for Investor Solutions » et « MTN-i Award for the Deal of the Year », saluent l’expertise de Natixis dans les obligations equity-linked et les CLO. « Natixis est fière de recevoir ces prix prestigieux qui traduisent le dynamisme des équipes multi-asset et témoignent de leur capacité à innover et à développer des solutions à valeur ajoutée adaptées à un environnement de marché en constante évolution », a déclare Alain Gallois, responsable de la plateforme Asie-Pacifique au sein de la Banque de Grande Clientèle.

Dans son plan stratégique 2018-2020, Natixis entend par ailleurs accentuer le développement des activités de dérivés actions et de structurés de crédit tout en favorisant le partage d’expertise et de savoirs entre les équipes, et de poursuivre le développement international, notamment aux États-Unis et en Asie-Pacifique.

Le président François Perol avait déclaré l’an dernier des opportunités de croissance pour Natixis dans les infrastructures, le financement de projets et d’acquisitions en Asie. Depuis, Natixis a procédé à un recrutement senior, celui de Edmund Wong (ex-Standard Chartered à Hong Kong) dans sa division leverage and acquisition finance en Asie. Et a promu en interne Daniel Klinger comme responsable de la syndication de prêt en Asie-Pacifique et Bertrand Guiot responsable de l’infrastructure et des projets mondiaux, toujours en Asie-Pacifique.

M&A / Coverage – Italie

Parlare italiano ? Si oui, alors sachez qu’en mars dernier, deux ex-banquiers de Mediobanca, Bruno Prevedello et Giulio Rolandino, ont été nommés responsables du Coverage et des Fusions-acquisitions en Italie, renforçant ainsi les équipes de Natixis dans la zone. « La nomination de ces experts confirme la stratégie de Natixis de se positionner comme un acteur majeur sur le marché financier italien », précise Guido Pescione, Senior Country Manager de l’Italie. A noter que Natixis est présente en Italie depuis plus de dix ans et continue d’afficher de bons résultats sur ce marché, notamment depuis quelques années grâce à sa stratégie axée sur les financements structurés et les marchés de capitaux.

SGCIB

Debt Capital Market – Moyen-Orient

Société Générale qui a des bureaux à Dubaï, Abou Dhabi et Ryad s’attend à ce que ses activités au Moyen-Orient connaissent au cours des trois prochaines années une croissance supérieure à celle de la plupart des autres régions du monde. La banque pense que les pouvoirs publics et les entreprises de la région vont alimenter la demande en services bancaires en cherchant à lever de l‘argent sur le marché de la dette pour financer leurs projets.

Ainsi, le volume des émissions obligataires internationales du Golfe devrait encore battre son record cette année après avoir atteint 69 milliards de dollars en 2016. « Société Générale va augmenter ses effectifs dans la région de manière sélective et elle va aussi s‘appuyer sur son expertise internationale », a précisé en octobre Richad Soundardjee, le responsable des activités de la banque au Moyen-Orient.

Corporate Banking – Allemagne

Société Générale est présente en Allemagne depuis 1886, ce qui en fait l’une de ses implantations les plus anciennes à l’international. Grâce à son dispositif multi-spécialiste, employant plus de 3.100 personnes, SocGen en Allemagne se concentre notamment sur les besoins des grandes entreprises et d’importants acteurs financiers, tout en aidant au développement des PME, le « Mittelstand », réseau industriel dynamique au cœur de l’économie allemande.

Dans son plan stratégique, la SocGen a d’ailleurs désigné l’Allemagne comme un des pays ayant le potentiel le plus important. Elle y prévoit un taux de croissance de 5 % à 10 % par an pour ses activités. « Nous avons décidé d’accélérer notre développement dans les années à venir en nous appuyant sur les forces de notre modèle de multi-spécialiste », rappelle Séverin Cabannes, directeur général délégué du Groupe. « SG CIB est ainsi un des leaders des marchés de la dette pour les clients Corporate », rappelle Guido Zoeller, responsable des activités de BFI en Allemagne.

Fintech – Royaume-Uni

Société Générale a annoncé en octobre la nomination d’Anthony Woolley au poste de responsable de l’Innovation pour le Royaume-Uni, en charge de renforcer les liens entre SocGen et le secteur FinTech afin d’accélérer l’adoption des technologies émergentes dans l’ensemble de l’organisation. Il a également pour responsabilité d’optimiser l’expertise significative de la banque en matière de services financiers grâce aux innovations en matière de technologie financière.

« La création de cette nouvelle fonction pour le Royaume-Uni est une extension de la plateforme d’innovation mondiale du Groupe », explique Aymeril Hoang. directeur de l’Innovation du Groupe. « Elle s’inscrit dans la stratégie d’accélération de la transformation digitale de Société Générale, pour être plus agile dans un environnement en constante évolution, et de renforcement de ses liens avec l’écosystème FinTech ». En novembre, Société Générale a lancé sa toute première Innovation Week au Royaume-Uni, qui a réuni les collaborateurs du Groupe, les experts de l’industrie et les FinTechs autour de discussions ouvertes pour encourager la collaboration, le partage d’idées et les opportunités émergentes.

Global Markets / Securities Services – Europe du Sud

SGCIB a annoncé en septembre la nomination de Francisco Sottomayor comme Head of Global Markets pour l’Espagne et le Portugal et qui aura pour objectif de développer l’activité de la banque dans cette région. « L’expérience de Francisco avec les clients locaux, ses connaissances, son leadership et ses nombreux contacts aideront sans aucun doute à consolider la franchise de nos clients en Espagne et au Portugal », a indiqué Donato González. responsable pays de la Société Générale en Espagne et au Portugal.

Société Générale Securities Services (SGSS) a nommé en mars Lucrezia Brucoli en tant que directrice commercial pour renforcer son développement en Europe du sud, tout particulièrement en Italie et en Espagne, afin de poursuivre l’accompagnement de ses clients dans leur croissance et leur développement dans ces marchés clés.

En Italie, SGSS fournit une gamme complète en Europe du sud de services titres pour une clientèle de gestionnaires d’actifs, d’investisseurs institutionnels, de banques d’investissement et de courtiers, qui comprend les services de compensation, de conservation et de banque dépositaire, d’administration de fonds, de gestion des liquidités, de middle-office, d’analyse de risque et de performance et des services d’agent de transfert.

Financement infra – Afrique de l’Est

Société Générale a annoncé en septembre l’ouverture d’un bureau de représentation à Nairobi au Kenya qui sera dirigé par George Mutua (ex-Standard Chartered Bank), nommé responsable du développement de la franchise Société Générale au Kenya et en Afrique de l’Est, une région en forte croissance. Société Générale fournit des services financiers à une clientèle composée d’entreprises et d’institutions financières, notamment dans les domaines du financement export, du financement d’infrastructures et de projet, des marchés de capitaux de dette, des financements des échanges commerciaux, des solutions de marché, du conseil en fusion-acquisition et sur les secteurs du pétrole, du gaz et de l’exploitation minière.

Désormais présent dans 19 pays d’Afrique, le groupe Société Générale s’est bâti un vaste réseau à l’échelle du continent, avec plus de 3 millions de clients, dont 150.000 entreprises. Fort de cet ancrage historique et de son maillage géographique, SocGen compte aujourd’hui parmi les trois banques internationales les plus présentes en Afrique.

Crédit photo : Visivasnc / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici