Le CFA Institute annule les examens dans 18 nouveaux pays et trouve des excuses

eFC logo
Le CFA Institute annule les examens dans 18 nouveaux pays et trouve des excuses

En théorie, il reste un peu moins de trois semaines jusqu’aux examens du CFA® le 5 décembre. En pratique, plus la date approche, plus les annulations se multiplient.

Après deux premières vagues d’annulations cette année en raison de la pandémie, le CFA Institute vient également d’annuler les examens dans 18 pays – à savoir l’Autriche, les Bahamas, la Belgique, l’Ecosse, l’Espagne, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, le Koweit, la Lettonie, la Lituanie, la Malaisie, le Maroc, la Norvège, la Pologne, le Portugal et la Suisse.

A l’approche des examens, la question n’est pas tant de savoir si l’un ou l’autre examen du CFA a été annulé mais où exactement ils sont maintenus. En l’état actuel des choses, ce serait le cas en Australie, en Chine, en Nouvelle-Zélande ou encore en Thaïlande – pays où le virus semble sous contrôle ; aussi à Des Moines, dans l’Iowa, où pour le coup, le virus n’est pas sous contrôle. Cela dit, les récents développements laissent supposer que le maintien ne tiendrait plus qu’à un fil.

Sur son site internet informant les candidats des annulations, le CFA Institute avance plusieurs raisons pour se dégager de la responsabilité des annulations. Dans bon nombre de cas, il indique que les sites d’examen « n’ont pas été en mesure/n’ont pas souhaité s’engager contractuellement. »

Mais les candidats excédés en arrivent tous à la même question : pourque le CFA Institute ne peut-il pas faire basculer les examens en ligne comme le font d’autres institutions telles que le GMAT. « Ils ont eu largement assez de temps pour préparer le test et le proposer en mode virtuel. – Les GMAT, LSAT et autres organismes de certification le font sous cette forme, » nous confiait un candidat potentiel au niveau III en octobre.

Un porte-parole du CFA Institute a renvoyé les candidats inquiets vers la page du site listant les mises à jour.

Les candidats dont les examens de décembre sont annulés ont du mal à les reprogrammer en 2021 du fait que la capacité actuelle des différents sites sera – a priori – insuffisante pour absorber tous les décalages accumulés. « Nous travaillons à l’extension des capacités d’accueil des sites d’examen prévus pour 2021. Si les candidats ne trouvent pas de créneaux disponibles pour le site qu’ils ont choisi, nous leur demandons de vérifier régulièrement via la fonction de programmation pour identifier les disponibilités d’examen en 2021, » a précisé le porte-parole.

Crédit photo : Joost Crop sur Unsplash

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...