BNP Paribas recrute pour renforcer sa banque d’investissement à l’international

eFC logo
BNP Paribas recrute pour renforcer sa banque d’investissement à l’international

BNP Paribas cherche à étoffer ses effectifs de managing directors alors qu’elle renforce ses capacités en fusions et acquisitions.

Très en vue durant la crise sanitaire, la banque de la rue d’Antin s’est fortement mobilisée durant le premier trimestre pour fournir des liquidités à ses clients et elle affiche de grandes ambitions pour concurrencer les plus grandes banques d’investissement de Wall Street, se prévalant d’être entrée dans la bataille alors même que certaines banques américaines se sont montraient très discrètes.

Cette stratégie semble s’avérer payante. BNP Paribas a gagné des parts de marché depuis le début de la crise sanitaire, pour se classer cinquième banque d’investissement sur la région EMEA en montants de commissions au premier semestre, en progression de trois places par rapport à la même période de 2019. La majorité de ses revenus est issue de son cœur de métier – l’activité debt capital markets, mais elle a aussi progressé en ECM, une activité en plein développement en EMEA sous la direction d’Andreas Bernstorff.

Elle reste cependant hors du top 10 en M&A  - de son propre aveu un projet de long terme, dépendant de la consolidation de l’expertise secteur à l’échelle internationale.

En réponse à la crise, la banque a gelé les recrutements, mais elle cherche bien à consolider ses différents secteurs d’activité. Comme l’a déclaré George Holst, Head of Corporate Clients Group : “nous renforçons nos différents secteurs, non seulement en Europe mais aussi à l’international. »

En juin, BNP a engagé Zahid Moneer, transfuge d’HSBC, pour lui confier un poste de managing director dans l’équipe healthcare de sa banque d’investissement EMEA, et s’apprête à dévoiler d’autres arrivées majeures dans les secteurs des biens de consommation, du pétrole et du gaz. George Holst ajoute à cet effet que d’autres recrutements sont prévus « afin de continuer à soutenir le dialogue stratégique et de nous assurer que nous pourrons être aux côtés de nos clients dans leurs évolutions stratégiques. »

Mais dans certains cas, il s’agit aussi de combler des départs. En mars, Muriel Petit, vice-présidente Consumer, Retail and Healthcare chez BNP Paribas, avait en effet quitté son poste pour devenir Head of Consumer Products EMEA chez Jefferies à Paris.

Crédit photo : Free To Use Sounds sur Unsplash

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...