Cet autre trader français qui bénéficie largement de la crise du coronavirus

eFC logo
Cet autre trader français qui bénéficie largement de la crise du coronavirus

L’ancien Global Head of Credit Markets chez Crédit Agricole a engrangé des bénéfices astronomiques après que le fonds qu’il a créé à l’issue de la dernière crise financière eut pris le pari de turbulences à venir sur le marché du crédit.

Chenavari Investment Managers, la société de gestion d’actifs de Loïc Féry, a enregistré des rendements de 94% cette année dans l’un de ses fonds à la suite de l’implosion des marchés du crédit, résultante des ventes massives déclenchées par la pandémie de COVID-19.

Selon Loïc Féry, le fonds de 400 millions de dollars Chenavari Dynamic Credit Cycle (DCC) Fund a accumulé ces gains jusqu’au 16 mars. « D’un point de vue d’établissement financier, nous nous attendions depuis un moment déjà à un élargissement des écarts de crédit, en raison à la fois de paramètres fondamentaux – comme l’effet de levier accru dans le secteur privé, et de « facteurs techniques » préoccupants (faible niveau de liquidités et décalages actif/passif croissants), susceptibles de conduire à des bouleversements majeurs, particulièrement sur les marchés du crédit, » déclarait-il sur le site de la société le 17 mars.

DCC est dirigé par le co-CIO et cofondateur de Chenavari Frédéric Couderc. Ancien directeur adjoint des marchés de capitaux pour l’Espagne et le Portugal chez Natixis, Frédéric Couderc a monté DCC dans la perspective d’un retournement de tendance dans le cycle du crédit. « Depuis deux ans, nous menons une stratégie de rendement absolu visant à tirer parti d’un possible élargissement des écarts de crédit, » explique Loïc Féry. Le fonds utilise des dérivés tels que les credit default swaps (CDS) pour miser sur la capacité des entreprises à rembourser leurs dettes.

Loïc Féry a fondé Chenavari en 2007, après avoir contribué à faire de Crédit Agricole l’un des principaux établissements européens de crédit structuré. Le fonds emploie en Europe 92 professionnels essentiellement tournés vers le crédit, la finance structurée et le crédit privé, et gère 5,5 milliards de dollars.

Né à Nancy, Loïc Féry a débuté sa carrière chez Société Générale. Il est également président du club de football de Lorient, actuel leader de Ligue 2.

Il est aujourd’hui basé à Londres, où il est également l’ambassadeur du Royaume-Uni pour Epic Foundation, dont l’objectif est de promouvoir le don afin de soutenir financièrement le changement social et la réduction des inégalités dans le monde.

Outre DCC, Chenavari dirige également Lyxor Chenavari UCITS Credit Fund, « en légère progression » et accorde des prêts à court terme à plusieurs entreprises très bien notées mais confrontées à des problèmes de trésorerie. « De notre point de vue, cette terrible pandémie de COVID-19 due à la propagation du coronavirus est sans aucun doute en passe de déclencher une récession événementielle. En conséquence, il est probable qu’elle conduise à une récession cyclique mondiale, » ajoute Loïc Féry.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Photo by Romain V on Unsplash

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...