VO2 Group met l’IA au service de la performance business de ses clients

eFC logo
VO2 Group met l’IA au service de la performance business de ses clients

Société de conseil en nouvelles technologies fondée en 2011, VO2 revendique une double expertise tech et relation client. Forte de quatre practices d’expertises – Digital expérience, Force, IT Management et Data Expérience – et une verticale métier dédiée au secteur de la finance, visant à transformer l’expérience client par des solutions concrètes et opérationnelles. Elle dispose depuis 2018 d’un nouvel atout : son LAB IA.

Pour Agnès Grange, directrice de l’entité VO2 Finance, « la création du LAB IA répond à une demande croissante de la finance en matière d’intelligence artificielle. Depuis la crise de 2008 et les transformations du secteur au cours des dernières années, l’industrie financière se doit de composer avec une augmentation significative des réglementations et des contraintes de rentabilité. Bousculé par ailleurs par l’émergence des Fintech le secteur est en recherche de nouveaux leviers de croissance. Les banques ont besoin de trouver des solutions innovantes, incontournables dans les domaines du contrôle, de la sécurité, de la compliance ou encore l’anti-fraude. En ce sens, l’IA en général et le Machine Learning en particulier constituent un levier propice à générer des gains de productivité. »

« En automatisant les tâches à faible valeur ajoutée et en permettant une rationalisation rapide sur des volumes importants, l’IA offre à la fois souplesse technologique et simplicité de mise en place. Elle peut certes contribuer à la disparition de certains métiers, mais pour mieux en faire émerger d’autres. C’est là un autre de ses aspects positifs : elle laisse une place à la performance humaine ».

Dans ce contexte, la mise en avant d’une entité entièrement dédiée à l’intelligence artificielle au sein du groupe devient bien plus qu’une simple évidence : « le VO2 LAB IA a pour mission de développer et adapter des algorithmes avancés de Machine Learning pour les grands groupes comme pour des structures de taille intermédiaire. Il se positionne comme un accélérateur de synergies par rapport à nos BU spécialisées, capable d’en renforcer l’interaction et de proposer des offres sur mesure pour nos clients, tout en proposant un surcroît de transversalité sur l’ensemble de nos marques ».

A la tête du LAB IA depuis 2018, Etienne Gay est issu du monde de la recherche. Docteur en mathématiques appliquées, avec une forte appétence pour les problématiques de la finance, il est aujourd’hui à l’initiative de la veille technologique en amont, afin de proposer des solutions sur toutes les marques et métiers du groupe.

« Pour passer de la recherche appliquée à la solution client, le LAB IA s’appuie sur une équipe d’experts scientifiques, spécialistes en Data Science, architecture Big Data et Machine Learning. Parallèlement, nous avons également noué de solides partenariats : avec plusieurs structures de R&D, telles que l’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines et l’Université de Bretagne Sud, mais aussi avec la start-up Jalgos dans le domaine opérationnel. »

Dans la stricte philosophie de VO2, Etienne Gay insiste sur l’accompagnement du client tout au long du projet : « nous travaillons réellement main dans la main avec le client, avec sur le terrain une équipe mixte composée de consultants VO2 et de collaborateurs de l’entreprise où nous intervenons. C’est aussi ce qui nous permet de proposer la meilleure synergie homme-machine pour optimiser les résultats. »

Et d’ajouter : « A toutes les étapes du projet, de la stratégie au déploiement du produit en passant par sa conception, l’expérience utilisateur reste au cœur de nos préoccupations : nous mettons tout en œuvre pour fournir un outil sur mesure, répondant aux besoins spécifiques de l’entreprise, mais en impliquant les utilisateurs finaux tout au long du processus. »

En à peine deux ans, la mise en place du LAB IA a permis à VO2 d’accélérer la transformation digitale de plusieurs clients sans investissement en infrastructure lourde. Etienne Gay revient sur deux projets majeurs de l’année écoulée : « la mise en place d’un outil de priorisation commerciale en fonction du profil client pour le SAV d’un acteur majeur des télécoms », mais aussi la création pour un acteur de la finance « d’un outil de management de portefeuilles à base des technologies Python et Salesforce, qui a permis au client d’optimiser l’efficacité opérationnelle des gérants ».

Agnès Grange cite également un autre projet réalisé par son partenaire Jalgos dans le domaine de la cybersécurité pour le compte d’une banque : « l’objectif était d’aider les équipes dédiées à détecter les anomalies dans les flux de mails parvenant au client, pour isoler les cas suspects et les analyser rapidement, en prenant aussi en compte les pièces jointes. Le traitement innovant du problème, par l’utilisation d’un algorithme de machine learning, puis la conception et le développement d’une interface d’analyse rapide, a eu un impact significatif sur les échanges : une baisse des cas suspects, mais aussi une meilleure pertinence des résultats et une accélération de l’analyse grâce à la nouvelle interface ».

Fort de cette réalisation des sujets sécurité et compliance pour un établissement client de VO2 Finance sont en phase de cadrage par le LAB IA et Jalgos pour une mise en œuvre courant 2020.

A la lumière de ces premiers succès, le LAB IA semble bien en passe de devenir un atout majeur du groupe VO2 pour accélérer la transformation digitale et technologique de ses clients.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...