100 heures hebdo pour les banquiers contre 70 heures hebdo pour les traders ?

eFC logo
100 heures hebdo pour les banquiers contre 70 heures hebdo pour les traders ?

« Alors, à quoi ressemblent les horaires ? ». Si vous commencez une carrière dans le secteur bancaire, vous ne devriez jamais demander cela lors d’un entretien. Mais en dehors du processus de recrutement, c'est une question légitime à poser. Après tout, chacun sait que les heures de travail dans les banques sont longues.

Mais où dans la banque sont-elles les plus longues ? Eh bien, il est assez notoire que les heures de travail sur les marchés primaires (banque d’investissement / leverage finance) dépassent considérablement celles des marchés secondaires (vente / trading / recherche). Cependant, la semaine de travail moyenne dans les deux catégories peut varier considérablement.

Horaires de travail dans la division de banque d’investissement (IBD)

Dans la banque d’investissement, vous pouvez vous attendre à travailler entre 65 et 70 heures par semaine pendant les périodes creuses. Toutefois, cela peut prendre jusqu'à 100 heures aux moments les plus intenses lors de la conclusion d'un deal (week-ends et nuits compris).

Géographiquement, les heures sont généralement un peu plus longues à New York. Habituellement, les heures sont longues, que ce soit dans en M&A, ECM ou DCM. Le facteur le plus déterminant est vraiment la base de clients finaux. - Par exemple, les sociétés de capital-investissement sont beaucoup plus exigeantes que les entreprises et nécessitent davantage d’huile de coude.

Les analysts et associates en banque d’investissement sont ceux qui travaillent le plus longtemps. Une réduction significative de vos heures de travail intervient une fois que vous arrivez au niveau de VP ou au-delà.

Si vous débutez et que vous parlez français, il pourrait être intéressant d’envisager de travailler dans la BFI à Paris. Aussi incroyable que cela puisse paraître, même les banques d’investissement doivent encore théoriquement respecter la durée légale de la semaine de travail de 35 heures en France. Cela ne signifie pas que vous travaillerez effectivement 35 heures, mais que vous pourriez être éligible pour des ‘heures supplémentaires’ accumulées pour chaque heure travaillée, que certaines banques peuvent payer en cas de licenciement ou de départ à la retraite.

Dans l’ensemble, ce qui est le plus douloureux avec la BFI n’est pas nécessairement la durée des heures travaillées, mais leur imprévisibilité. Parce que vous ne savez jamais quand vous travaillerez, il est très difficile de vous engager dans une vie sociale, alors que sur les marchés secondaires, vous travaillerez rarement un week-end au cours de votre carrière.

Horaires de travail dans la vente et le trading

En comparaison, dans le secteur des ventes et du trading, les heures travaillées sont plus susceptibles de se situer entre 50 et 70 h par semaine, avec une médiane sensiblement plus proche de 50 que de 70. Plusieurs facteurs peuvent vous faire passer d’un bout à l’autre du spectre. Géographiquement, les heures sont généralement les plus longues à Hong Kong, puis à Londres, puis à New York.

La raison en est apparemment culturelle, mais elle est également liée au fuseau horaire. La journée de travail à Londres (et en Europe continentale) comprend non seulement la fermeture des bourses asiatiques, mais également l’ouverture de la bourse américaine. Par conséquent, si vous couvrez des clients ou des marchés dans plusieurs régions, vous pouvez souvent commencer très tôt et finir très tard.

Je plains surtout mes collègues des marchés émergents du monde entier, dont certains sont amenés à passer un ordre entre la clôture coréenne (GMT + 9) et l’ouverture mexicaine (GMT-6) le même jour ! En Asie, il est également souvent nécessaire de servir les clients à des heures indues, car les clients veulent être couverts par un spécialiste régional.

Les autres facteurs qui déterminent généralement vos heures de vente et de trading sont les suivants : la fonction que vous occupez (généralement la recherche est le pire, le trading le mieux et les ventes sont entre les deux), la classe d'actifs (les heures dans le fixed income sont généralement plus longues que dans les actions) et le produit (notez que les dérivés utilisant des produits OTC ne doivent pas être traités pendant les heures de bourse).

En résumé, si le nombre d'heures est un facteur déterminant dans votre choix de carrière, le trading cash actions à Londres est probablement l'un de vos meilleurs choix (bien que ces emplois disparaissent en raison de l'automatisation). Et si vous voulez suer à grosses gouttes, soyez banquier d'affaires à New York.

Bertrand Huang est un pseudonyme

Photo by Nonsap Visuals on Unsplash

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...