La banquière à connaître si vous voulez travailler pour cette nouvelle BFI américaine à Paris...

eFC logo
La banquière à connaître si vous voulez travailler pour cette nouvelle BFI américaine à Paris...

La banque d'investissement indépendante Greenhill & Co vient d’annoncer le recrutement d'Amélie Négrier-Oyarzabal au poste de managing director (MD) responsable France, en charge de l'ouverture d'un bureau à Paris. En attendant les autorisations réglementaires nécessaires, elle sera basée à Londres.

Sur son profil en ligne, Amélie Négrier-Oyarzabal affiche 25 ans d’expérience dans le conseil en finance. Diplômée de Sciences Po et de la London School of Economics (LSE) elle a commencé sa carrière chez Goldman Sachs avant de rejoindre Lazard en 1994 comme managing director, poste qu’elle occupera jusqu’à aujourd’hui, principalement dans le bureau parisien.

En termes d’ouverture de bureaux, cette banquière n’en est pas à sa première expérience : elle a en effet joué un rôle de premier plan dans le lancement du bureau de Lazard à Beijing, puis à Chicago. Elle a de l'expérience dans de nombreux secteurs industriels mais s’est spécialisée sur les secteurs de l'agriculture, de l'industrie et des médias.

Du pain sur la planche….

« Paris deviendra ainsi notre cinquième bureau en Europe », précise Scott L. Bok, chairman et CEO de Greenhill qui possède déjà des bureaux à Francfort, Londres, Madrid et Stockholm en plus de ses implantations dans la zone Amérique et Asie-Pacifique. La mission d’Amélie Négrier-Oyarzabal consistera donc à renforcer la place de la France en Europe où Greenhill est présente depuis 20 ans et où elle a réalisé des revenus record l’an dernier.

Mais au deuxième trimestre, Greenhill & Co qui est passé à côté de transactions M&A majeures a enregistré une chute de 37% de ses revenus et une perte nette de 12,7 M$. Ce qui n’est pas vraiment une surprise, des analystes ayant anticipé une baisse des revenus issus des activités conseil en M&A. Et comme cette ligne métier est la principale source de revenus de Greenhill, il va sans dire que la nouvelle recrue a d’ores et déjà du pain sur la planche…

Et c’est là que son expérience chez Lazard sera précieuse. Sur les six premiers mois de l’année 2019, la prestigieuse banque d’affaires a généré en France quelques 51M$ de revenus, occupant ainsi avec Goldman Sachs et Rothschild les trois premières places du classement France en termes de revenus M&A du 1er semestre 2019.

C’est donc le bon moment de postuler si vous voulez rejoindre le futur bureau parisien de Greenhill & Co, d’autant plus que la banque semble particulièrement apprécier les Frenchies, en témoigne le recrutement en juin dernier à Singapour d’Arnaud Granger, ex-MD responsable M&A Asie du Sud-Est chez Barclays Investment Bank et désormais MD et CEO de Greenhill & Co Asia.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...