Comment taper dans l’œil d’un robo-advisor lorsque vous venez de la banque privée…

eFC logo
Comment taper dans l’œil d’un robo-advisor lorsque vous venez de la banque privée…

Vous travaillez dans la banque privée et souhaiteriez vous reconvertir chez un robo-advisor ? Sachez que d’autres avant vous ont franchi le pas. Ainsi, Nalo, un service d’investissement financier en ligne fondé par Guillaume Piard, un ex-banquier de Nomura, vient de renforcer son équipe de conseil avec le recrutement d’un ex-banquier privé.

Il s’agit d'Alexis de la Motte, nommé conseiller de la clientèle privée où il sera notamment chargé du développement du portefeuille clients et d’un accompagnement patrimonial sur les sujets financiers, crédits, fiscalité, transmission, levées de fonds. Pas question donc de confier ce poste stratégique au premier venu.

Diplômé d'un Bachelor Business Administration de la London Metropolitan University, d'un Master II Gestion de Patrimoine de l'ESG, et du Mastère Spécialisé en Gestion de Patrimoine de l'ESCP – Europe, Alexis de la Motte intègre le groupe Neuflize OBC en 2014 en tant que banquier privé, après une expérience chez Edmond de Rothschild Luxembourg.

Nalo n’en est pas à son premier recrutement d’ex-banquiers puisque début 2018, la société a recruté Albert d’Anthoüard (ex-banquier privé de chez Neuflize OBC) au poste de directeur de la clientèle privée ainsi que Numa Jequier (ex-Inspection générale du groupe SocGen) au poste de directeur des opérations, et plus récemment une directrice marketing, Laureen Brossier, qui a débuté sa carrière chez HSBC.

Les qualités requises...

Preuve que les fntechs ne recrutent pas seulement des profils juniors. D’ailleurs, lorsqu’elles deviennent plus matures, un nombre croissant de startups financières technologiques passent désormais par des chasseurs de têtes pour trouver des profils expérimentés ayant au moins une dizaine d’années d’expérience dans l’industrie financière, comme c’est le cas d’Alexis de la Motte.

Si vous voulez retenir l’attention d’un fondateur de fintech ou d’un cabinet de chasse pour rejoindre un robo-advisor, il vous faudra justifier d’un solide parcours. Alexis de la Motte, par exemple, s'est formé au sein des sociétés de gestion, puis auprès de la clientèle privée, proposant des solutions optimisées pour la gestion de leur patrimoine. Il apporte ainsi avec lui son expérience sur des problématiques financières, juridiques et fiscales complexes.

Comme lui, vous pouvez aussi parachever votre parcours académique par un master en gestion de patrimoine.  Il va sans dire qu’une appétence pour la technologie est requise. Conscient de l'évolution des progrès technologiques, Alexis de la Motte est convaincu de l'évolution majeure en cours dans la gestion d'actifs et souhaite s'en servir pour rafraîchir l'approche de la gestion de patrimoine. Enfin, un bon relationnel peut finir par faire toute la différence car les contacts clients sont nombreux, même chez un robo-advisor…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...