Quel est l’impact de la chute du cours de l’action de Natixis sur les bonus ?

eFC logo
Quel est l’impact de la chute du cours de l’action de Natixis sur les bonus ?

Natixis a fait savoir lundi dans un communiqué qu'elle avait anticipé l'audit de sa filiale britannique de gestion d'actifs H2O Asset Management, cible d'inquiétudes concernant la liquidité de certains actifs détenus dans ses fonds. Une façon de rassurer le marché sur la liquidité des actifs concernés tandis que l’action Natixis a été bousculée en Bourse en fin de semaine dernière, atteignant son plus bas niveau depuis trois ans.

La filiale de BPCE a ainsi enregistré une chute de 14% en deux séances. Depuis le début de l’année, le titre accuse la pire performance des actions bancaires tricolores. Si dans le sillage de son annonce, Natixis a repris un peu d’air en Bourse, avec un gain de 1,4% enregistré lundi, ce léger sursaut est déjà effacé, le titre étant retombé de 2,3% ce mardi alors que la décollecte massive se poursuit chez H2O Asset Management.

Dès lors, les banquiers de Natixis qui perçoivent une partie de leurs bonus différés en actions ont tout lieu de s’inquiéter. Nous avons analysé le rapport 2018 sur les politiques et pratiques de rémunérations de la banque afin de savoir quelle était la valeur des bonus différés de Natixis pour le personnel enregistré dans la catégorie « preneurs de risques » (MRT) et ce que cela pourrait signifier pour les banquiers détenant des actions de Natixis.

Pour rappel, Natixis applique aux collaborateurs des front offices des activités de marchés des mécanismes d’encadrement des rémunérations variables similaires à ceux appliqués à la population régulée (différé sur trois exercices d’une fraction de leur rémunération variable en partie sous forme de titres ou instruments équivalents), à l’exception des conditions de performance applicables à la part différée de la rémunération et au plafonnement du variable par rapport au fixe.

Les montants de rémunération variable effectivement versés sur l’exercice 2018 au titre des différés des exercices passés diffèrent des montants attribués en raison de la variation du cours de l’action Natixis. Les 332 collaborateurs dont les activités professionnelles ont une incidence significative sur le profil de risque de Natixis au sens de la réglementation CRD IV (population « régulée ») se sont vus verser l’an dernier 5 M€ d’actions gratuites attribuées en 2013, 2014, 2016 et livrées en 2018. Les banquiers ont donc profité de la hausse du cours des actions dont la valeur d’attribution était de 3M€.

Cette fois-ci, avec l’affaire du fonds H2O, il pourrait en aller autrement. Cela dit, l’exposition des bonus aux variations des cours de l’action est limitée comme on peut le constater dans le tableau ci-dessous. En effet, les actions représentent en moyenne 45 %de la part des bonus non différés et 50% de la part des bonus différés. La partie versée an actions et donc susceptible d’être impactée serait 14% pour la partie non différée et 11% pour la partie différée, soit en tout un quart de la rémunération globale (fixe + variable). Déjà que les banquiers régulés de Natixis ont vu leurs bonus reculer en moyenne de 26% cette année…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close