Les banques qui doivent urgemment licencier du personnel, par marché…

eFC logo
Les banques qui doivent urgemment licencier du personnel, par marché…

Plus on avance dans l’année 2019, plus il devient évident que ce n'est pas une bonne année. C'est une de ces années au cours desquelles un premier trimestre décevant donne le ton pour les neuf mois qui restent. James Gorman, CEO de Morgan Stanley, a évoqué cette semaine un pipeline M&A en dent de scie et ‘challenging’. Bref, rien de bien rassurant si vous espérez toujours être employé en 2020.

Les banques ont déjà supprimé des emplois. Entre les licenciements généralisés chez Nomura, l’appel surprise des managing directors et directors à se présenter à des licenciements chez MUFG et les réductions d'effectifs chez Barclays, Morgan Stanley, SocGen et BNP Paribas, 2019 se révèle d’ores et déjà difficile. Et dans certaines banques, cela pourrait encore s’aggraver.

La société de recherche Tricumen vient de publier ses "célèbres" diagrammes d'araignées pour le premier trimestre de 2019. Copiés collés ci-dessous sans autre commentaire, ils montrent les estimations éclairées de Tricumen concernant les revenus comparatifs mondiaux par tête dans différentes banques sur différents marchés.

Lorsque le point rouge d'une banque est proche du centre du graphique, cela veut dire que ses employés sont extrêmement inefficaces par rapport à leurs concurrents (et qu'ils pourraient donc se faire licencier). Lorsque le point rouge d'une banque se trouve à l'extérieur du graphique, c’est que les employés génèrent des revenus par tête beaucoup plus élevés que ceux de leurs concurrents (et sont donc relativement préservés).

Il y a quelques surprises, mais comme règle générale assez prévisible, les emplois les plus sûrs semblent actuellement appartenir aux grandes banques américaines, dont les employés sont beaucoup plus productifs. Les emplois les plus précaires sont ceux des banques dont les points sont nichés au centre des charts - et ce sont principalement des banques européennes.

Revenus* par tête, par marché, T1 2019

 

Source: Tricumen

*Source: Tricumen. Notes: (1) TRIC product definitions, standard deviation, product Level 1; (2) Operating expenses exclude one-off non-operational items, insurance-related benefits & claims, and credit expense/recovery/NPL provisions. Capital expenditure is included as accrued. Litigation expense is allocated to front-line units. (3) positive values = outperformance; negative values = underperformance, relative to the peer group featured in this report; (4) missing values = not included in ongoing coverage or a bank is not a significant competitor in this market; (4) outliers are excluded.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close