Voici les meilleures et les pires banques où travailler au printemps 2019, selon JPMorgan

eFC logo
Voici les meilleures et les pires banques où travailler au printemps 2019, selon JPMorgan

A présent que plusieurs banques d'investissement se lancent dans des plans de restructuration au niveau mondial, vous vous sentez peut-être un peu fébrile, d’autant que le premier trimestre ne s'est pas bien passé.

Les graphiques ci-dessous reflètent les attentes des analystes JPM par banque et par activité. Les analystes bancaires de JPMorgan viennent de publier leur tracker bancaire mondial dans lequel ils anticipent quelles seront les banques susceptibles de révéler les meilleurs et les pires performances lorsque leurs résultats seront publiés dans les prochaines semaines.

Mieux vaut actuellement éviter de travailler dans le trading actions et le trading fixed income, la plupart des banques étant supposées révéler de fortes baisses de leurs revenus au premier semestre. A contrario, JPM prévoit une performance vigoureuse dans le credit trading du fait du resserrement des spreads, tandis que les revenus dans FX et macro-trading devraient être faibles.

Les faibles revenus semblant inévitables, les analystes de JPMorgan sont préoccupés par la réduction des coûts. Si les banques ne peuvent pas réduire leurs coûts pour faire face aux revenus en baisse, leurs bénéfices en souffriront. En partie sur cette base, ils classent leurs banques préférées en 2019 comme suit : Goldman Sachs, UBS, Morgan Stanley, Barclays, Credit Suisse, BNP Paribas, SocGen et Deutsche Bank.

Les graphiques ci-dessous offrent plus de couleurs sur les performances attendues par secteurs d’activité et permettent de vous faire une idée sur la place des banques françaises par rapport à leurs concurrentes…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...