Il est possible de faire carrière dans le private equity en dehors de Paris

eFC logo
Il est possible de faire carrière dans le private equity en dehors de Paris

Et si vous faisiez carrière à Lille ?

Vous envisagez de faire carrière dans le capital-investissement hors de la capitale française. Sachez que cela est possible. Pour preuve, Capital Croissance, qui gère l’un des principaux fonds d’entrepreneurs dédié à la transmission et au développement des PME françaises de croissance non cotées, vient d’annoncer ce vendredi le renfort de son dispositif avec 5 recrutements et l'ouverture d'un 2ème bureau régional à Lille.

Capital Croissance a recruté deux analystes - Jeanne Duflot et Philibert Basquin – et un directeur associé - Julien Berger-Perrin - ce qui porte l’équipe d’investissement à Paris à 9 personnes. Ce début d’année est aussi l’occasion pour Capital Croissance de structurer son middle back office avec l’arrivée d’une secrétaire générale, Sophie Peyroutet.

Parallèlement à ces recrutements, Maxime Perronin, présent au sein de l’équipe depuis cinq ans, est promu directeur de participations et Cédric Boxberger, associé historique de la société de gestion depuis sa création en 2012, se voit confier la responsabilité transversale d’optimiser et de coordonner le deal-flow de l’équipe et les relations avec les apporteurs d’affaires.

« C’est une étape importante pour Capital Croissance qui renforce ainsi considérablement ses moyens humains pour amplifier sa force de frappe en matière d’investissement, d’accompagnement sur-mesure des managers, et des services pour notre club d’investisseurs privés », commente Eric Neuplanche, président fondateur de Capital Croissance.

De San Francisco… à Lille

Pour renforcer sa proximité régionale avec ses investisseurs privés et les équipes de management, Capital Croissance ouvre également un 2ème bureau régional, à Lille. Augustin Motte, 36 ans sera chargé d’animer cette nouvelle antenne en tant que responsable du développement de la région Nord. Diplômé de l’Université de San Francisco, il a débuté sa carrière dans une société de gestion alternative en Californie où il a évolué pendant huit ans, puis a rejoint un fonds de fonds en Suisse, Signet Capital. Après deux ans en Suisse, il a racheté une PME dans le domaine des loisirs.

Ce n’est pas la première fois que Capital Croissance ouvre un bureau régional en France. L’an dernier, elle s’est implantée à Aix-en-Provence pour développer son activité dans le sud de la France. Pour ce faire, elle a recruté Guy-Hubert de Fougères, 36 ans, diplômé de l'Edhec Business School, qui bénéficie d'une expérience professionnelle en audit-finance et en fusion-acquisition. Si l'activité se développe nettement, Capital croissance pourrait à terme proposer un fonds régional et étoffer ses équipes à Aix-en-Provence.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close