Un ex-banquier de Goldman Sachs conseille aux étudiants de gérer une franchise McDonalds plutôt que de se lancer dans la finance…

eFC logo
Guy Hands McDonalds

Si vous êtes un étudiant brillant qui aspire à travailler pour une banque d’investissement tier one ou un hedge fund, vous n’êtes sans doute pas prêt à entendre que vous commettez là une terrible erreur et devriez plutôt à la place gérer un fast-food ou devenir un entrepreneur. Tel est cependant le message que Guy Hands a transmis aux étudiants lors de l'Alternative Investments Conference à la London School of Economics.

Guy Hands, qui a débuté sa carrière chez Goldman Sachs (où il est devenu responsable mondial de la structuration d'actifs) et dirige aujourd'hui la société de capital-investissement Terra Firma Capital Partners, a déclaré aux étudiants - qui s’étaient inscrits pour assister à la conférence - qu'ils étaient les "Kardashians de l’Université" et empruntaient généralement la "voie la plus sûre" en postulant aux banques d'investissement et fonds de private equity, alors qu'ils pourraient plutôt travailler pour des petites et moyennes entreprises (PME).

« Les petites entreprises sont un moteur d'innovation et d'idées », a déclaré Guy Hands, qui a commencé son exposé en décrivant les emplois dans la banque d'investissement comme des "arts obscurs". – « C'est dommage que 99% d'entre vous n'envisagent pas une carrière dans une PME », a-t-il ajouté.

Guy Hands dirige lui-même la franchise de développement McDonalds en Scandinavie. Il a expliqué aux étudiants présents que les franchisés de McDonalds qui exploitent quatre restaurants peuvent gagner jusqu'à 500 k£ (585 k$), « et qu'ils ne sont pas très endettés ».

Si vous êtes un entrepreneur, dirigez un groupe de restaurants McDonalds ou écrivez des jeux vidéo, Guy Hands reconnait que vous travaillerez probablement plus longtemps que dans la banque mais cela en vaudra la peine. « J'ai travaillé 80 heures par semaine chez Goldman Sachs (...). En tant qu'entrepreneur, je travaille encore plus longtemps », a-t-il déclaré.

Les petites entreprises ne sont pas seulement satisfaisantes au niveau travail, elles sont également bénéfiques pour l'environnement et la société, a ajouté Guy Hands : « Les petites entreprises sont importantes pour développer une alternative humaine à la mondialisation et atteindre les domaines non couverts par les multinationales (…) Les PME génèrent 70% des emplois à travers le monde ».

Selon Guy Hands, les étudiants qui postulent chez Goldman Sachs ou McKinsey sont souvent motivés par la recherche de félicitations, mais passent à côté d’une opportunité en ignorant les PME et en se concentrant plutôt sur la recherche d'un emploi dans de grandes multinationales. « Il existe un monde alternatif ... Un monde qui n'est pas à Davos mais un monde qui est vraiment très important pour nous ».

« Les meilleurs étudiants pensent qu'ils ne peuvent faire que des choses importantes dans les grandes entreprises, mais ce n'est pas le cas », poursuit Guy Hands. « Je vous le dis, vous pouvez faire aussi facilement de grandes choses dans une petite entreprise ».

Et de conclure que dans les PME, il est possible de « faire un doigt d’honneur » au système. Lors d'une précédente conférence de la LSE en 2016, l’ex-banquier de Goldman Sachs avait révélé qu'il avait été punk. Bien sûr, tous les franchisés de McDonalds ne connaissent pas un franc succès : Guy Hands a souligné la nécessité de veiller à ce que les tables soient toujours propres et d'éliminer régulièrement les hamburgers périmés si vous souhaitez vous en sortir.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...