Banque par banque, voici ce que nous avons entendu au sujet des bonus 2018…

eFC logo
bonuses 2019

De plus en plus de banques ont annoncé leurs bonus versés au titre de l’année 2018. Personne - mis à part leurs destinataires - ne sait exactement à combien ils s’élèvent. Les banques ne font jamais de commentaires sur leurs bonus et les banquiers conservent généralement pour eux leur jubilation ou leur déception.

C’est pourquoi nous avons interrogé des chasseurs de têtes pour savoir ce qu’il en était du bonus round actuel, et ce afin d’avoir une vue d’ensemble du marché….

Les derniers bonus de BofA Merrill Lynch :

On peut supposer que Bank of America n'a pas payé de gros bonus pour 2018, notamment dans les fusions et acquisitions, où la banque américaine a enregistré une baisse de 26% de ses revenus l’an dernier, tandis que la plupart des banques rivales ont enregistré des augmentations à deux chiffres. Dans ces circonstances, une forte augmentation de salaire ne semble pas vraiment la norme.

BAML a indiqué le mois dernier à ses employés combien elle leur avait versé. En dépit de quelques mécontents, les chasseurs de têtes relativisent. « Le pool [dans les M&A] semble avoir baissé de 5% à 10%, mais la plupart des gens s'y attendaient et en étaient donc satisfaits », a déclaré un chasseur de têtes, s'exprimant sous couvert d’anonymat.

Un autre chasseur de têtes, lui aussi ayant souhaité garder l’anonymat, a indiqué que BAML semblait être en phase avec JPMorgan et Goldman Sachs. « Les bonus sont en baisse de 5% à 10% dans diverses activités, mais cela correspond au marché ».

Les derniers bonus de Barclays :

Les bonus de Barclays restent mystérieux. La banque britannique n'a pas encore annoncé ses bonus pour 2018 et devrait communiquer aux employés leurs chiffres cette semaine (il semblerait que les analysts et les associates de la division de banque d'investissement aient été informés vendredi dernier).

En attendant, plusieurs rumeurs laissent à penser que Barclays pourrait pousser vers la sortie les directors ayant sous-performé en leur versant des bonus en-dessous de leurs attentes. La banque britannique a continué à embaucher plusieurs managing directors l'an dernier et compte tenu de la faiblesse du marché au quatrième trimestre, elle pourrait être amenée à réaliser des économies de coûts.

Les derniers bonus de BNP Paribas :

Les bonus 2018 de BNP Paribas sont aussi obscurs que ceux de Barclays. - La banque française ne les annoncera pas avant le début du mois prochain.

Le moment venu, ils ne seront probablement pas particulièrement généreux. Après un quatrième trimestre difficile, BNP est en mode de réduction des coûts et les économies de 350 M€ qu’elle tente de réaliser sont étrangement similaires à la taille de l’enveloppe de bonus de l’année dernière dans sa banque de financement et d’investissement. Dans ces conditions, BNP pourrait être tentée de faire fondre drastiquement l’enveloppe des bonus pour atteindre ses objectifs.

BNP Paribas pourrait distribuer des bonus en baisse (voir zéro bonus) à de nombreux traders de sa division global markets après avoir enregistré des pertes de trading et fermé certaines activités, ont déclaré en janvier à l’agence Bloomberg  des sources ayant souhaité garder l’anonymat. D’après elles, « une majorité des membres du personnel travaillant dans le trading de taux et de crédits ne pourraient recevoir aucun bonus discrétionnaire ».

Les derniers bonus de CACIB :

Credit Agricole CIB ne les annoncera pas avant le début du mois prochain, mais ils pourraient être supérieurs à ceux des autres banques françaises. « Nous n'avons pas connu de pertes sur les activités de marché. Nous avons simplement subi une baisse des revenus, une baisse des volumes », a indiqué Jérôme Grivet, directeur général adjoint en charge des finances de Crédit Agricole SA, lors de la publication des résultats de CACIB.

Les derniers bonus de Citi :

Le dernier bonus round de Citi semble avoir été une affaire discrète, avec relativement peu de personnes satisfaites ou insatisfaites. « Personne n'était extatique. Personne n'était déprimé », résume un chasseur de têtes. Un autre chasseur de têtes a déclaré que les banquiers juniors et les managing directors ayant bien performé étaient plutôt satisfaits, ce qui n’était pas forcément le cas des directors.

Les derniers bonus du Credit Suisse :

Le Credit Suisse a annoncé ses bonus vendredi dernier. Un chasseur de têtes à Londres a déclaré que les analysts et associates de la banque avaient été payés « légèrement à la hausse par rapport à l'an dernier ». Cela fait suite à un rapport précédent selon lequel la banque avait gelé son enveloppe de bonus pour 2018 au niveau de 2017, ainsi que des rumeurs selon lesquelles des bonus pourraient ne pas être versés à l'équipe financement matières premières de Zurich suite à une erreur ayant entraîné le départ d’un banquier

Les derniers bonus de Deutsche Bank :

Deutsche Bank n'a pas encore annoncé ses bonus, mais devrait publier ses chiffres début mars. La musique d'ambiance est déjà un peu irritante. - En janvier, Deutsche aurait annoncé une réduction de son enveloppe de bonus de 10%. Dans certaines activités, cette baisse serait comprise entre 15% et 20%. Des rumeurs suggèrent que le responsable mondial des actions, Peter Selman, est intervenu dans le but d'atténuer la baisse des bonus dans son secteur, mais d’autres rumeurs suggèrent que les managing directors de la division actions pourraient voir leurs bonus baisser d'un quart ou plus alors que la banque se concentre sur le paiement des juniors.

A surveiller de près donc. En attendant, les résultats du quatrième trimestre de Deutsche Bank n’augurent rien de bon.

Les derniers bonus de Goldman Sachs :

L'an dernier, plusieurs plaintes ont émané de l'équipe de trading fixed income de Goldman Sachs concernant les faibles bonus. Cette année, cela ne semble pas avoir été répété. Un chasseur de têtes fixed income a indiqué que les bonus de Goldman étaient "ok"; un chasseur de têtes M&A a dit étaient "corrects". Bref, ni trop bons, ni trop mauvais.

Les derniers bonus de J.P. Morgan :

Les bonus de J.P. Morgan semblent avoir été aussi bas que ceux de Goldman Sachs. Un chasseur de têtes macro a déclaré que les bonus de certaines personnes avaient été "contestés" chez J.P. Morgan. Un autre a indiqué que les bonus de la division de banque d’investissement étaient «ok», sans plus.

Les derniers bonus de Morgan Stanley :

Morgan Stanley était l’endroit idéal pour le dernier bonus round. Après un rapport en décembre 2018 selon lequel la banque augmentait les bonus pour ses banquiers et ses traders, le pari semble avoir réussi. Les chasseurs de têtes affirment que les bonus de Morgan Stanley ont été étonnamment généreux cette année. « Morgan Stanley était en tête du classement », relève l'un des chasseurs de têtes actions. « Ils tenaient le haut du pavé », confirme un autre recruteur spécialisé dans les M&A.

Les derniers bonus de Natixis :

La filiale de BPCE n’a pas fait référence à ses bonus, mais il est tentant de supposer que les résultats du quatrième trimestre pourraient affecter son bonus pool, en particulier pour les actions asiatiques. « Les traders actions verront probablement leurs bonus amputés de 10% », nous avait prédit en novembre Eunice Ng, directeur au sein du cabinet de chasse Avanza Consulting à Hong Kong.

Les derniers bonus de SocGen :

La banque française n’annoncera pas les bonus avant le début du mois prochain. Le moment venu, ils ne seront probablement pas particulièrement généreux. Les conditions de marché difficiles au quatrième trimestre obligeront au moins la banque à réduire le pool de 10%, selon des sources citées le mois dernier par l’agence Bloomberg.

 « Ce ne sera pas une bonne année pour les bonus des traders », a d’ores et déjà indiqué à Reuters William Kadouch-Chassaing, le CFO de SocGen, certaines sources internes à la banque évoquant une baisse pouvant aller jusqu’à 25%, à l'instar du niveau de réduction d'il y a un an.

Après un quatrième trimestre difficile, SocGen est en mode de réduction des coûts (500 M€) et tout comme BNP Paribas, elle pourrait être tentée de faire fondre drastiquement l’enveloppe des bonus pour atteindre ses objectifs.

Les derniers bonus d'UBS :

Certains employés de chez UBS ont déjà été informés de leurs bonus. D'autres, semble-t-il, ne l'ont toujours pas été. Quoiqu’il en soit, les analystes et les associates seront bientôt mis au jus. En attendant, un recruteur en relation avec de nombreux seniors de la division banque d’investissement a déclaré que les chiffres semblaient être au même niveau que l’année dernière, affirmant qu’il n’y aura « que peu de gens déçus ».

Les banquiers d’UBS en France doivent donc être soulagés que leurs bonus aient déjà été versés…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close