Qui sont ces traders seniors pris dans le tourbillon des difficultés des BFI françaises ?

eFC logo
Qui sont ces traders seniors pris dans le tourbillon des difficultés des BFI françaises ?

Les banques d’investissement françaises qui ont toutes publié leurs résultats et – exception faite de CACIB  - ont fait état de pertes dans leurs activités de marché les amenant à revoir leurs stratégies de développement dans la banque d’investissement.

Dans ce contexte tendu, plusieurs responsables de desks de trading ayant affiché de mauvaises performances se retrouvent en première ligne. Certains ont été réaffectés, d’autres ont préféré prendre les devants et partir. Voici donc une liste de quelques-uns d’entre eux, la plupart du temps d’anciens traders, élaborée par l’agence Bloomberg et que nous avons complété par d'autres éléments d'information…

BNP Paribas

Olivier Osty, responsable de l’activité global markets

Le patron des marchés mondiaux a dû faire face à des problèmes dans l’activité fixed income tout au long de l’année 2018, avec pour point d’orgue le mois de décembre lorsque BNP a annoncé une perte de 80 M$ sur son book de dérivés de flux liée à l’indice S&P 500, selon l'agence Bloomberg.

Basé à Londres, cet ingénieur de 52 ans, diplômé de CentraleSupélec et titulaire du prestigieux Master 203 de Paris Dauphine, a effectué toute sa carrière chez BNP Paribas. Lui et son patron Yann Gerardin se sont illustrés dans le trading dérivés actions, une activité très profitable. Sauf qu’au quatrième trimestre, les revenus tirés du trading actions ont chuté de 70%, soit la baisse la plus importante parmi toutes les grandes banques d’investissement…

Antoine Lours, responsable trading index U.S.

On ne sait pas si Antoine Lours, le responsable du trading sur les indices américains de BNP Paribas est revenu à son poste à New York depuis la perte de 80 millions de dollars sur les positions prises par la banque sur le S&P 500. La plupart des pertes sont survenues après son départ en vacances de Noël, selon des sources proches.  

Certes, le directeur des opérations de la banque a déclaré que la gestion du book avait été « mal choisie », mais qu’il n’y avait eu aucune négligence ni mauvaise conduite. Antoine Lours est devenu le responsable du trading index Amérique en 2013 et a déjà occupé des postes à Paris et à Londres. A noter que son profil Linkedin n'est plus accessible.

Société Générale

Frank Drouet, ex-responsable global markets

Frank Drouet, le responsable des marchés mondiaux, 30 ans de carrière chez SocGen, a été brusquement remplacé ce mois-ci alors que la banque est en train de passer en revue ses activités fixed income et devises les moins rentables.

Après un Master HEC, Franck Drouet a été trader dérivés actions avant de diriger les activités trading dérivés au niveau mondial. Il a par ailleurs dirigé l’activité global markets pour la région Asie-Pacifique de 2012 à 2016. De retour à Paris depuis, il n’a pas pu reproduire cette performance.

Ce qui est peut-être révélateur, c'est qu'il a été remplacé par Jean-François Grégoire, qui a également débuté en tant que trader produits dérivés, puis a travaillé dans la gestion des risques. Ce qui est certain, c’est que les défis qui attentent le nouveau directeur des activités de marchés de SocGen ne manqueront pas…

Alexandre Fleury, responsable actions et dérivés actions

Alexandre Fleury faisait partie des traders seniors débauchés l’an dernier par SocGen auprès de Bank of America Merrill Lynch. Il s’est installé à Paris en juin pour diriger les actions et dérivés actions après le départ du vétéran Richard Quessette.

Alexandre Fleury a beaucoup à faire maintenant que Franck Drouet a quitté son poste et que SocGen cherche à conserver son leadership dans les dérivés sur actions en rachetant le portefeuille de Commerzbank. Bien que SocGen ait battu les estimations concernant le trading actions au dernier trimestre, la tâche n’est pas aisée du fait du « coût de couverture de valeurs » et de la « difficulté de gérer le book », de l’aveu même de Frederic Oudéa.

Natixis

Nicolas Reille, ex-responsable global market sales et ingénierie financière Asie Pacifique

Selon Bloomberg, Nicolas Reille aurait quitté Natixis pour rejoindre Barclays. Il avait été embauché dans la filiale de BPCE en 2014 non pas en temps que simple vendeur mais pour développer l’activité dérivés actions en Asie afin que celle-ci puisse rejoindre la cour des grands dans ce domaine. Le lancement par Natixis d’un profit warning sur ses revenus du quatrième trimestre en raison de pertes dans son portefeuille de dérivés actions sur les marchés asiatiques a peut-être précipité son départ.

Titulaire d’un master en économie à l’université Pantheon Assas (Paris II), Nicolas Reille travaillait auparavant pour SocGen, mais il est parti en 2009 et a passé plusieurs années à fonder des entreprises internet à Hong Kong et à San Francisco, notamment les sites web lifestyle  twangoo.com et eskapades.com.

Cedric Dubois, co-responsable mondial trading flux dérivés actions structurées / ex-responsable dérivés actions Asie

C’est en 2015 que Natixis a transféré Cedric Dubois, son responsable mondial flux dérivés actions et solutions de trading, de l'Europe à Hong Kong tandis que la plupart de ses homologues des autres banques étaient basés à Londres et à New York, adressant à l’époque un signal fort. D’après son profil Linkedin, Cedric Dubois ne dirige plus de dérivés sur actions pour l’Asie de Natixis mais vient de fonder sa propre société à Hong Kong baptisée RiskNext.

Dans ce contexte, le recrutement récent de Stéphane Honig, un fin connaisseur de l’Asie à la fonction de directeur de la stratégie n’est pas si surprenant. Ce diplômé d’un Executive MBA de HEC a effectué quasiment toute sa carrière chez BNP Paribas, d’abord à Luxembourg puis à Hong Kong, où il est depuis 2015 responsable de la distribution aux banques privées & Family Office et du Strategic Equity Solutions Group de BNP Paribas Global Markets en Asie.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close