☰ Menu eFinancialCareers

À quels salaires s’attendre en 2018 dans les métiers de la finance-comptabilité ?

Vous pouvez déjà sortir vos calculettes pour 2018...

Vous pouvez déjà sortir vos calculettes pour 2018...

Robert Half France vient de publier son étude de rémunérations 2018. L’occasion pour le cabinet de recrutement spécialisé de faire un bilan en matière de rémunérations/salaires, et de présenter les nouvelles tendances s’agissant d’emploi et de travail en France. Et le constat général est plutôt réjouissant, contrastant avec celui de l’an dernier à la même époque.

« Les prévisions de croissance 2018-2019 sont excellentes, et nous sommes résolument optimistes. Alors que les entreprises renouent avec la création d’emplois, nous entrons dans une nouvelle phase : les candidats ont repris les commandes du marché du recrutement », relève Olivier Gélis, directeur général France de Robert Half. « La demande de profils toujours plus compétents surpasse le volume de candidats disponibles, avec des entreprises qui font face à des difficultés croissantes pour attirer le bon talent ».

Conséquence : si les candidats ont le choix, les entreprises doivent allouer des budgets rémunération à la hauteur. Avec la transformation digitale, qui impacte tous les métiers, les niveaux d’expertise attendus augmentent fortement et entraînent une hausse des prétentions salariales. Pour sécuriser leur recrutement, les entreprises doivent être prêtes à s’aligner. Sont notamment concernés les métiers de la finance d’entreprise et de la comptabilité.

Dans ces derniers, globalement, les entreprises s’alignent sur les niveaux de salaire du marché et n’hésitent pas à surenchérir pour attirer le bon candidat. D’autant plus que le marché est nettement en tension sur certaines fonctions. Si les postes en comptabilité bénéficient parfois de variables, les postes en contrôle de gestion et en direction financière profitent de packages plus complets.

Une stabilité très encourageante

Dans un contexte macro-économique favorable, entre reprise de la croissance et création d’emplois, les métiers de la finance d’entreprise se portent bien. Autre tendance positive : l’excellente santé des Fintech et, plus largement, des start-ups à forte croissance qui, lorsqu’elles atteignent une taille critique, recherchent à internaliser ou renforcer leurs équipes comptables ou financières.

Les fonctions en finance d’entreprise évoluant traditionnellement dans les données, les statistiques et les tableaux de bord, la transformation digitale les concerne. Les équipes finance ne veulent pas manquer cette opportunité et doivent profiter de la digitalisation pour occuper un rôle plus stratégique au sein de leurs organisations.

Robert Half remarque ainsi que le directeur financier peut être appelé à dépasser un rôle souvent technique pour accompagner les autres métiers et avoir un meilleur impact stratégique : collecter et structurer les données, fournir des analyses opérationnelles et automatiser certaines tâches. Au final, les professionnels de la finance d’entreprise restent incontournables en matière de maîtrise du réglementaire, de la fiabilisation des données et de l’anticipation du risque.

Encore un marché de remplacement

Les volumes de recrutement restent relativement stables. Cependant, Robert Half relève un regain d’activité sur les postes de responsable administratif et financier et de contrôleur financier dans les PME. Dans la continuité des années précédentes, le marché reste orienté candidat. Ceux-ci se savent en position de force et disposent généralement de plusieurs propositions.

Ainsi, les entreprises doivent séduire des talents de plus en plus exigeants sur le contenu de leurs missions et leur environnement de travail, en même temps que leur proposer des packages de rémunération attractifs. Jugez-en vous-même :

Crédit photo : Volis61 / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici