☰ Menu eFinancialCareers

Cette société de gestion d’actifs qui confie les rênes de sa nouvelle division private equity à… un ex-ministre

Renaud Dutreil et Lionel Aeschlimann

Renaud Dutreil et Lionel Aeschlimann

Mirabaud Asset Management étoffe sa gamme dans un secteur porteur : l’activité de Private Equity. Pour ce faire, elle a confié la mise en œuvre de cette stratégie qui sera pilotée depuis Paris à… Renaud Dutreil, l’ancien ministre des PME du gouvernement français et ancien président de LVMH North America. Celui-ci devient… Head of Private Equity de la nouvelle division et sera appuyé par Luc-Alban Chermette, investisseur professionnel qui affiche plus de quinze ans d’expérience dans le domaine du Private Equity.

« Nous avons pu trouver avec Renaud Dutreil un professionnel de grande qualité qui, par son expérience internationale, sa crédibilité dans le tissu économique des PME françaises et européennes et sa passion pour le monde et l’esprit d’entreprise, contribuera à offrir à nos clients – familles, entrepreneurs ou institutionnels – des solutions d’excellence dans le domaine du Private Equity », commente à propos de cette nomination Lionel Aeschlimann, associé gérant du Groupe Mirabaud et CEO de Mirabaud AM.

Un “ministre-investisseur”

Sans conteste, Mirabaud AM s’adjoint donc les services d’une pointure du monde politique. Ancien ministre des PME, du commerce, de la consommation et des professions libérales du gouvernement français (2002-2007), Renaud Dutreil a été président de LVMH North America pendant quatre ans. Il possède une solide expérience du Private Equity au sein des PME, en France mais aussi hors de l’Hexagone.

Cette expérience découle à la fois du rôle qu’il a joué au sein du Conseil d’administration du fonds L Capital Europe pendant plusieurs années, de ses responsabilités au sein du groupe LVMH et des investissements qu’il a réalisés à titre privé. Dans le cadre de ses activités gouvernementales antérieures, Renaud Dutreil a notamment été à l’origine des pactes Dutreil facilitant le financement et la transmission des PME en France.

Et qu’en dit le principal intéressé ? « Pour Luc-Alban et moi-même, œuvrer avec Mirabaud et ses près de deux cent années d’histoire familiale et entrepreneuriale dans le monde de la gestion et de l’investissement s’est imposé comme une évidence ». Et d’ajouter : « Le patrimoine vivant industriel est ma passion depuis toujours. Ministre, j’ai pu créer ce label “entreprise du patrimoine vivant”. Investisseur, je souhaite donner à ces fleurons européens tous les moyens d’une réussite future ».

Du pain sur la planche…

Un premier fonds thématique dédié aux « entreprises du patrimoine vivant » dans le secteur du luxe et du « lifestyle » a été lancé le 4 juillet 2017. Un premier closing de 50 millions d’euros est en cours de finalisation, tandis qu’un second et dernier closing est prévu à la fin de l’année pour un montant total de 150 millions d’euros.

Ce fonds d’investissement permettra à des PME familiales actives en France, mais aussi en Suisse, en Italie et dans d’autres pays européens, depuis au moins 50 ans, d’obtenir un soutien à leur développement international et à leur stratégie d’innovation. Cette aide s’exprimera sous forme d’investissement de croissance, mais également de conseils stratégiques, juridiques, managérial, marketing et commerciaux. L’ancien ministre ne va pas chômer, c’est certain.

,p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');

Crédit photo : David Wagnières

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici