☰ Menu eFinancialCareers

SocGen grignote des parts de marché mondiales dans la BFI

571606613

SocGen, qui présentait ses résultats du 1er trimestre 2017 ce matin, a mesuré sur la base d’une analyse interne la part de marché qu’elle occupait parmi les 16 principales banques de financement et d’investissement, métiers titres inclus (BoA, Citi, GS, JPM, MS, Barclays, BNPP, CASA, CS, DB, HSBC, ING, Nomura, Santander, SG, UBS). Résultat : à taux de change constants, SGCIB a ainsi vu sa part de marché passer de 3,5% en 2013 à 3,8% en 2016. De bon augure pour celles et ceux qui souhaitent rejoindre SGCIB où y travaillent déjà.

SocGenRes

Reste à savoir quelles sont les activités qui ont le mieux performé depuis le début de l’année. Plombée au premier trimestre par un litige avec le fonds souverain libyen, la banque française a dégagé au premier trimestre un bénéfice net en recul de 19,2%. Mais son produit net bancaire (PNB) a progressé de 4,8% à 6,47 milliards d’euros, grâce aux activités de marchés. La banque de financement et d’investissement (BFI) a ainsi vu son résultat net bondir de 62,3%, au premier trimestre.

Alors qu’en 2016, SocGen avait mieux résisté dans la banque de financement que d’investissement, il semble que ce soit l’inverse ce premier trimestre. Jugez plutôt : le PNB des activités de marché et services aux investisseurs s’inscrit à 1,678 millions d’euros en hausse de 8,3% par rapport au premier trimestre 2016, tandis que dans le même temps les métiers de financement et conseil enregistrent des revenus de 557 millions d’euros, en recul de 2,5% par rapport au premier trimestre 2016.

« La moindre activité sur le financement d’actifs dans un marché concurrentiel est partiellement compensée par la bonne tenue des activités de financement des ressources naturelles », souligne la banque. « L’activité de levée de capitaux continue sur la bonne dynamique des trimestres précédents, soutenue notamment par la bonne performance des métiers de titrisation, de financement d’acquisition et de financement à effet de levier ».

SocGen res

Entrons dans les détails. Les revenus du métier Actions progressent de 4,1% au premier trimestre 2017, à 562 millions d’euros. L’appétit des investisseurs pour les produits structurés s’est accru, avec une demande soutenue en Asie et en Europe. Le métier a ainsi enregistré des revenus en hausse pour le septième trimestre d’affilée sur ce segment. A l’inverse, malgré des marchés haussiers, les investisseurs ont été moins actifs sur les produits de flux, en lien avec une volatilité très basse, entrainant une baisse des volumes, notamment sur le cash.

S’agissant des activités Taux, crédit, changes et matières premières, les revenus sont en hausse de 12,8% sur un an, à 777 milllions d’euros, enregistrant ainsi leur meilleur trimestre depuis 2012. Cette hausse reflète une bonne dynamique commerciale, tant sur les produits de flux que sur les produits structurés. L’environnement a été porteur ce trimestre, à la fois sur le Crédit, qui a bénéficié d’une bonne activité sur le primaire, et sur les Taux, avec une volatilité accrue.

Enfin, les revenus des activités de Prime Services sont en progression de 9,3% à 176 millions d’euros et au plus haut depuis l’intégration de Newedge, notamment du fait d’une bonne dynamique commerciale sur les activités d’exécution et de financement. Le Métier Titres voit quant à lui ses activités stables (+0,6%). Au vu de ces éléments, à vous de choisir la division qui vous convient le mieux…


Crédits photo : Paper Boat Creative / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici