☰ Menu eFinancialCareers

MiFID II : quel impact sur les équipes de recherche en BFI ?

495797971

La conférence TradeTech qui se tient les 25 et 26 avril au Palais des Congrès de Paris et réunit près d’un millier de professionnels seniors du trading actions du monde entier fait la part belle dans son programme à la réglementation MiFID II et son impact sur les desks de trading. Et pour cause : les grandes banques d’investissement commencent à repenser radicalement leurs franchises de recherche avant la mise en œuvre en janvier 2018 des règles dites MiFID II qui, aux dires de certains analystes, pourraient entraîner une baisse de 30% des dépenses mondiales de recherche.

Afin de se conformer aux nouvelles réglementations européennes, certaines banques ont déjà pris les devants à l’instar de BNP Paribas qui a décidé de fusionner deux équipes de recherche à Hong Kong. Dans les faits, BNP fusionne ses équipes Markets Economics et ses équipes Research & Strategy pour former une seule et unique équipe baptisée Global Markets Research. Un remaniement qui pourrait entraîner la suppression d’une douzaine d’emplois à l’échelle mondiale, tandis que la banque aurait déjà commencé à procéder à des licenciements en Asie, selon des sources proches du dossier récemment citées par Reuters. De son côté, BNP Paribas n’a pas souhaité commenter l’information.

Baisse des dépenses de recherche

Concrètement, les nouvelles règles MiFID II interdiront aux banques de fournir des recherches gratuites aux clients en contrepartie de commissions de trading comme cela se fait aujourd’hui. Les investisseurs devront examiner la qualité de la recherche et la payer séparément. En effet, fournir des recherches gratuites pourrait être considéré comme une incitation à faire des affaires et créerait ainsi un conflit d’intérêts pour les investisseurs, d’après les régulateurs.

Les règles posent des problèmes pour les banques parce que les investisseurs sont peu susceptibles de payer une grande partie de la recherche actuellement produite, selon un rapport du mois d’août du cabinet conseil Quinlan & Associates basé à Hong Kong, qui estime que les dépenses mondiales en recherche d’investissement pourraient atteindre jusqu’à 30% d’ici 2020, entraînant une pression sur les coûts de personnel.

Pour sa part, la société conseil américaine Greenwich Associates spécialisée dans les marchés financiers estime que les dépenses de commissions de recherche diminueront près de 200 millions de dollars aux États-Unis et de plus de 100 millions d’euros en Europe au cours des 12 mois suivant la mise en œuvre de la directive MIF.

Ruée vers le buy-side

Les nouvelles règles obligeront les entreprises à classer la recherche comme indépendante ou non-indépendante. Ainsi, la nouvelle équipe Global Markets Research de BNP Paribas serait classée comme non-indépendante, même si la banque continuera à fournir des recherches indépendantes. Sauf que les investisseurs seront moins enclins à payer pour des recherches non indépendantes, selon les analystes.

Le coût de l’analyse financière, aujourd’hui payée par l’exécution et donc liée aux volumes, sera donc soit acquitté directement par le gérant de sa poche, soit refacturé au client par le biais d’un compte de frais de recherche. « Les vendeurs actions et analystes financiers qui pouvaient prétendre à des bonus très élevés, c’est terminé ! », rappelle dans nos colonnes Thierry Mageux, business development director chez Robert Half Banque et Assurance.

C’est pourquoi un nombre croissant d’analystes sell-side ont quitté la banque pour rejoindre les investisseurs et gérants afin de travailler dans le buy-side. Dans un contexte où la place de Paris a perdu 20% de ses analystes financiers (passant de 700 analystes en 2000 à 550 analystes aujourd’hui) en l’espace de quinze ans selon les  dernières estimations de la Société françaises des analystes financiers (SFAF), les banques sont de plus en plus préoccupées par une pénurie de compétences.


Crédits photo : Gary Waters / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici