☰ Menu eFinancialCareers

Dans la finance, le mois de janvier rime avec états-majors… remaniés

151567289

Plusieurs grands établisssements financiers profitent du début d”année pour remanier leurs états-majors. Ce qui se traduit généralement par un jeu de chaises musicales mais également parfois par des créations de postes en interne. Surtout, ces mouvements indiquent quelles sont les activités considérées comme stratégiques et donc susceptibles de recruter.

Lors d’un entretien d’embauche, le simple fait de mentionner les noms de celles et ceux qui tirent les manettes de la division pour laquelle vous voulez travailler démontrera à vos interlocuteurs que vous êtes au fait des dernières évolutions de l’organigramme de direction, et permettra de vous distinguer des autres candidats qui ont postulé eux aussi pour le poste.

SocGen : la BFI et la Compliance à l’honneur

Cette année, c’est Société Générale qui a ouvert le bal des remaniements du top management. Le conseil d’administration de la banque a en effet décidé de faire évoluer la structure de la direction générale. Composée jusqu’alors de Frédéric Oudéa et de deux directeurs généraux délégués, Bernardo Sanchez Incera et Séverin Cabannes, la direction générale de la banque s’étend à Didier Valet, l’actuel directeur de la banque de financement et d’investissement (BFI), de la banque privée, de la gestion d’actifs et des métiers titres du groupe.

« Dans de nombreuses banques, le patron de la BFI est membre du premier cercle, c’est désormais le cas chez Société Générale », résume un proche de la banque cité dans Les Echos. Didier Valet supervisera les activités de marché de l’établissement en lieu et place de Séverin Cabannes, qui assurera désormais le pilotage du contrôle des risques, les finances, les ressources et la conformité de Société Générale, qui privilégie ainsi l’indépendance des équipes de contrôle par rapport aux autres métiers du groupe comme le recommande le régulateur.

« Cette évolution est une première étape vers un nouveau mode de gouvernance plus agile, avec pour objectif de définir très rapidement l’organisation la plus adaptée aux ambitions stratégiques et aux enjeux de transformation du Groupe », explique Frédéric Oudéa dans un communiqué. « A mes côtés, cette nouvelle équipe aura en particulier la responsabilité de définir et mettre en œuvre le nouveau plan stratégique, en s’appuyant sur cette nouvelle organisation ».

Carmignac muscle ses équipes Risques et Actions

La société de gestion Carmignac a quant à elle annoncé cette semaine deux nominations correspondant à des créations de poste. Arrivé chez Carmignac en 2010, Christophe Peronin est ainsi promu directeur général adjoint, tout en conservant la responsabilité de la direction des opérations et la supervision du contrôle des risques. « Au titre de ses nouvelles fonctions, il assiste également le directeur général délégué dans l’animation du comité de développement stratégique et la mise en œuvre de ses orientations », précise un communiqué.

David Older est quant à lui nommé responsable de l’équipe Actions. L’ensemble des gérants et analystes Actions lui sont rattachés en direct. Gérant actions senior depuis 2015 chez Carmignac, David Older est en charge d’évaluer et d’optimiser la performance des portefeuilles sous l’angle de la génération d’Alpha. « A titre personnel, il étend sa gestion à l’ensemble de la poche US actions hors secteur matières premières », indique le communiqué.


Crédits photo : Paul M O’Connell / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici