☰ Menu eFinancialCareers

L’ “allocation risk” au cceur de la stratégie de BNPP AM

Chez BNP Paribas Asset Management, les métiers de la gestion d’actifs se réorganisent afin de faire face à une demande sans cesse plus diversifiée des clients. Mode d’emploi.

Chez BNP AM on anticipe… Depuis peu, nous constatons l’émergence d’un nouveau phénomène : la convergence des métiers de l’asset management (gestion d’actifs traditionnelle, wealth Management, gestion alternative) sous l’effet de nouvelles demandes conjointes dans les appels d’offres, déclare Christian Dargnat, responsable des gestions de BNP Paribas AM. Nous avons ainsi décidé de fédérer nos équipes autour d’un projet novateur plutôt que de les mettre en compétition .

Proposer des produits sur mesure qui s’adaptent aux anticipations

Concrètement, il s’agit de faire travailler de concert l’ensemble des spécialistes issus des trois métiers de l’asset management. Le temps où le gérant d’un fonds avait un avis sur tout et décidait de tout parait révolu. Demain, plusieurs personnes vont intervenir sur le même produit en fonction de leur spécialité. Les uns apporteront leur connaissance d’une zone géographique, d’autres la maîtrise d’un support – taux, actions, etc. , nous détaille Christian Dargnat.

Une personne jouera un rôle de chef d’orchestre : le manager en charge de l’allocation des risques (Allocation risker). C’est lui qui, selon les arguments des uns et des autres, les anticipations du marché, décidera de la répartition des investissements selon les supports et les types de gestion d’actifs. Ce qui permettra à des produits sur mesure de ne pas rester figés pendant 5 ans par exemple et d’évoluer selon les anticipations de marché.

Quid des profils des équipes

Le rapprochement des équipes ne devrait pas déboucher sur une exigence de polyvalence. Le collaborateur très expérimenté sur tous ces domaines n’existe pas. Nous cherchons donc plutôt à réunir des profils très pointus et complémentaires afin de développer une collaboration en bonne intelligence et à forte valeur ajoutée , indique-t-on chez BNPP AM. Un diplôme d’ingénieur, de mathématicien, ou d’une école de commerce est incontournable. Mais ne suffira plus. Vous devrez démontrer votre ouverture d’esprit et votre capacité à travailler en équipe. A vous de jouer !

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici