☰ Menu eFinancialCareers

Expert en Brexit : UN nouveau métier pour les professionnels de la banque et du conseil ?

Le conseil en Brexit séduit un nombre croissant de banquiers et consultants

Le conseil en Brexit séduit un nombre croissant de banquiers et consultants

Deux mois seulement après le référendum britannique, l’impact du vote en faveur du Brexit a plutôt été limité, du moins pour l’instant. Il n’empêche, le sujet de l’impact et des conséquences de sorties de l’Euro ou de l’UE fait partie des thématiques financières considérées d’intérêt majeur en 2016 par l’Institut Europlace de Finance.

Les établissements financiers l’ont bien compris et tentent de se positionner en conséquence, notamment vis-à-vis de leurs clients corporates dont certains, qui ont des intérêts avec le Royaume-Uni, sont avides de conseils en matière de Brexit. Des entreprises britanniques et européennes viennent d’ailleurs d’élire HSBC, BNP Paribas, Citigroup et Barclays comme étant les quatre meilleures banques à même de les conseiller sur le sujet.

Parallèlement aux banques, les Big Four se sont eux aussi lancés sur ce segment. A titre d’exemple, KPMG UK a mis en place une équipe dédiée, en nommant Karen Briggs, associée, « chef du Brexit ». Mails il n’y a pas qu’outre-Manche que les choses sont en train de bouger. Dans l’Hexagone, Deloitte France a choisi de mettre en ligne un site online dédié au Brexit où interviennent de nombreux consultants venus d’horizons différents.

Nous avons décidé de poser quelques questions à l’un d’entre eux, à savoir Jean-Marc Liduena, Associé Monitor Deloitte, responsable des secteurs Consumer & Industrial Products de Deloitte France, afin de savoir si Expert en Brexit était LE nouveau métier des professionnels de la banque et du conseil…

Depuis quand exactement conseillez-vous vos clients sur le Brexit ?

« Deloitte a monté une “task force” Brexit en amont du référendum anglais, avec des représentants de tous nos métiers (consulting, audit, risk management, fiscal…), en France, en Grande-Bretagne et dans la majorité des pays européens. Ceci afin d’être prêts à répondre aux interrogations de nos clients dès le lendemain matin de la décision du Brexit.

Nous les conseillons donc depuis le premier jour, cette task force recensant de façon très précise l’ensemble des requêtes de nos clients, directement adressées à nos Associés, ou bien via notre site online dédié au Brexit.

Quelles sont les thématiques les plus concernées ?

Nous pouvons synthétiser et grouper les demandes de nos clients en 4 thématiques :

A-  L’explication des modalités de sortie de l’UE, le processus, les étapes, le calendrier etc. aux deux niveaux européen et national.

B- L’impact économique, financier, juridique, social, fiscal pour tel ou tel secteur : les acteurs de la finance, de l’industrie, du tourisme, de la distribution entre autres nous consultent activement.

C- L’identification des risques liés au Brexit (réglementaires, fiscaux, sociaux etc.) mais aussi des opportunités engendrées à court et à long terme. La relocalisation potentielle d’un siège social ou d’une usine est un exemple concret qui présente à la fois des risques majeurs et des opportunités massives.

D- La modélisation de différents scénarios stratégiques pour l’entreprise en fonction des événements attendus, pour maximiser les gains potentiels et pour minimiser les risques : c’est cela que les clients attendent le plus de Deloitte devant la complexité et l’incertitude liées au Brexit. Pour cela, nous proposons aux clients une offre “clé en main” de scenario-planning et de war-gaming appelée Brexit Lab, qui se déroule en une journée au sein d’un laboratoire dédié à l’innovation stratégique et collaborative “Greenhouse”.

Combien de temps les conseils liés au Brexit vous prennent-ils dans votre travail ?

Tous nos clients ayant une exposition internationale en Europe sont concernés et nous posent la question de l’impact du Brexit sur leur secteur et sur leur entreprise. C’est donc une préoccupation constante.

Cet impact n’aura pas lieu à très court terme, mais il convient de bien l’anticiper : c’est pourquoi une portion de notre temps est dédiée à cette réflexion stratégique. Notre task force est très impliquée dans la rédaction de points de vue, dans la modélisation d’impacts sectoriels, et dans la collaboration avec nos clients.

Ce matin encore un fonds d’investissement anglais nous sollicitait pour une étude sectorielle.

Comment devient-on expert en Brexit ?

Il n’existe pas d’experts Brexit, puisque cet événement politique est une première mondiale très récente. On sait qu’il faut à un artisan environ 15.000 heures de travail pour devenir un véritable expert reconnu dans son domaine… Aucun consultant dans le monde n’est encore un “expert Brexit” et nul ne pourrait y prétendre.

En revanche, chez Deloitte nous avons mis en place une équipe Brexit multi-fonctionnelle, regroupant toutes les expertises nécessaires à la maîtrise des risques et à la réflexion stratégique et opérationnelle. Cette équipe applique son savoir-faire à la problématique nouvelle du Brexit.

Cette pro-activité nous permet d’être en avance de phase sur nos clients, et à leur apporter d’ores et déjà les éléments pertinents pour leurs décisions à prendre face au Brexit, à court et à moyen terme. C’est ce que nos clients apprécient par dessus tout ».


Crédits : Leontura / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici