☰ Menu eFinancialCareers

Voici le Top 30 des universités européennes dont les diplômés sont les mieux payés…

Meilleur retour sur investissement : l'Université de St Gallen en Suisse

Meilleur retour sur investissement : l'Université de St Gallen en Suisse

Vous voulez faire carrière en finance et souhaitez savoir quelle formation suivre pour avoir le meilleur retour sur investissement ? Du fait de l’augmentation des frais de scolarité dans les universités britanniques, les universités europééennes hors UK sont devenues une option encore plus attrayante pour les étudiants. Mais quelles sont celles dont sont issus les diplômés les mieux payés ?

Pour le savoir, le site de benchmarking de salaires dans le secteur financier Emolument.com a analysé les salaires et bonus de 5.622 anciens diplômés dotés de 5 à 10 ans d’expérience professionnelle et ayant obtenu un Bachelor ou un Master dans une université européenne.

Bilan : les résultats contrastent avec les classements habituels avec quatre universités suisses qui arrivent en tête (devant la London Business School, à la 5e place). On notera également la bonne performance des écoles françaises, dont 4 figurent dans le Top 10 comme le montre le tableau ci-dessous :

Médaille d’or pour la Suisse…

Les universités helvètes dominent donc nettement le classement. Ce qui n’est pas vraiment une surprise au regard de l’excellent système éducatif et de l’économie florissante de la Suisse. La mieux placée est l’Université de Saint Gallen, qui compte parmi ses alumnis de nombreux patrons de banque comme Paul Achleitner, chairman de Deutsche Bank ou bien son prédecesseur Josef Ackermann, pour ne citer qu’eux.

À l’Université de Saint-Gall, les frais de scolarité annuels avoisient les 2.500 euros contre plus de 10.000 euros pour la plupart des institutions britanniques. Qui plus est, le programme de masters de St-Gall est particulièrement populaire et bien considéré par les employeurs financiers en Suisse, et les détenteurs de ces masters peuvent espérer toucher des bonus suibstanciels dès le début de leur carrière…

Il convient cependant de relativiser. La plupart des diplômés ont tendance à commencer leur carrière dans le pays dans lequel ils ont terminé leurs études. Bien qu’à première vue les diplômés en des meilleures universités en Suisse gagnent 40% de plus que leurs pairs britanniques, l’écart de rémunération disparaît losque l’on ajuste le salaire au coût de la vie. Dans ces conditions, l’idéal ne serait-il pas de passer son diplôme à Saint-Gall et commencer à travailler au Royaume-Uni, afin de bénéficier à la fois de faibles frais de scolarité et d’éviter un coût de la vie exhobitant ?

… et médaille d’argent pour la France

Les universités françaises apparaissent également en haut de la liste. Explication : sachant que les programmes Bachelor sont assez récents dans ces écoles, les étudiants ont dans 90% suivi un programme Master, contre 50 % pour les diplômés d’Oxford ou de Cambridge. Ce qui explique pourquoi ils peuvent prétendre à un niveau de salaire plus élevé au début de leur carrière.

« La question du retour sur investissement est dans tous les esprits des étudiants désireux de suivre une formation », explique Alice Leguay, co-fondatrice et COO de Emolument.com, pour qui les étudiant doivent être conscients que si les frais de scolarité sont plus élevés pour passer un Master plutôt qu’un Bachelor, au final les titulaires d’un Master pourront prétendre à des salaires plus élevés.

« Certaines universités voient également une forte proportion de leurs élèves commencer leur carrière à un haut niveau de salaire du secteur financier avec un objectif clair : payer leurs dettes et enrichir leur formation par de l’expérience professionnelle avant de passer à d’autres horizons », conclut Alice Leguay.


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici